Vous recevez un appel ou un courriel de l’ANSM ? Gare aux arnaques !

par



arnaque mail appel ansm

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a pour mission d’assurer la sécurité des consommateurs face aux médicaments mis en vente sur le marché. Depuis quelque temps, des pirates mal intentionnés s’approprient son nom pour tenter d’obtenir les informations personnelles de particuliers. Un phénomène de plus en plus courant, connu sous le nom de phishing

D’importants risques d’usurpation d’identité

L’objectif de ces prises de contact frauduleuses ? Pousser les usagers à communiquer certaines de leurs informations personnelles, comme un numéro de sécurité sociale, des mots de passe spécifiques, ou encore leurs données bancaires.

Les risques d’usurpation d’identité sont importants et peuvent toucher différents services en cas de transmission des informations (impôts, Assurance maladie, etc.), alerte l’ANSM.

Elle enjoint donc les personnes concernées à être vigilantes et à ne communiquer aucune information personnelle par messagerie ou téléphone. Et l’Agence d’insister : « Nous vous appelons à la vigilance dans la détection de ce type de messages et recommandons vivement de ne surtout pas y donner suite. »

  • Lorsque l’Agence vous contacte par téléphone, c’est uniquement en réponse à une sollicitation que vous avez adressée. « Pour vous répondre, nous privilégierons l’envoi d’un courriel  avec une adresse mail se terminant par : ‘@ansm.sante.fr' », indique-t-elle. 
  • Que ce soit par téléphone ou par mail, l’Agence ne vous demandera que les informations nécessaires au traitement de votre demande et ne vous demandera jamais votre numéro de sécurité sociale ni vos coordonnées bancaires. 
  • Enfin, « seuls certains prestataires de l’ANSM, à l’instar de l’institut d’études Viavoice, sont habilités à vous contacter directement dans le cadre de la réalisation d’études d’opinion mandatées par l’ANSM ».

Mail, SMS ou appel de l’ANSM : que faire en cas de doute ?

En cas de doute sur un appel, sms, email ou courrier qui paraît émaner de l’ANSM, ne répondez pas et informez-en l’ANSM, via le formulaire de contact « Guichet usager », disponible en bas de page à l’adresse suivante : https://ansm.sante.fr/contact.

Vous pouvez également signaler toute forme de contenu illégal sur le portail gouvernemental officiel PHAROS : Internet-signalement.gouv.fr.

Enfin, l’Agence rappelle que seul le 01 55 87 30 00 permet de joindre l’accueil de l’agence par téléphone.





Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire