Voix cassée, extinction de voix : que faire ?

by



voix gorge douleur femme aphone

Une extinction de voix est le plus souvent d’origine virale, et donc causée par un rhume, une laryngite, une rhinopharyngite… Utiliser sa voix trop longtemps (parler à très haute voix toute une journée) ou mal (hurler, forcer sa voix de façon aiguë) peut aussi être la cause d’une perte de voix.

Voix cassée, extinction de voix, aphone : ce qui est recommandé

Éviter de parler avec votre voix cassée

La première chose à faire quand on a la voix cassée est de mettre sa voix au repos, et donc d’éviter le plus possible de parler. Contrairement à une idée reçue, le chuchotement est une mauvaise idée cela ajoute davantage de tension sur les cordes vocales et évitez de tousser ou de vous racler la gorge.

De la chaleur et de l’humidité

En hiver, évitez de rester dehors trop longtemps : les cordes vocales doivent être mises le plus possible à l’abri du froid, surtout par temps sec. Sur une gorge en panne de voix parce que les cordes vocales ne vibrent plus, c’est du chaud qui convient pour détendre les muscles du larynx. On les protège d’une écharpe moelleuse et on les réchauffe en buvant une infusion « respiratoire ».

Humidifier son logement en mettant du linge à sécher dans la pièce est bénéfique. À long terme, vous pouvez aussi investir dans un humidificateur. L’air souvent trop sec de nos intérieurs accentue en effet les lésions vocales. En été, méfiez-vous de l’air conditionné qui est un air sec, donc à éviter.

Et en cas de toux ?

En cas de toux, souvent associée à une irritation laryngée, le traitement adapté est le sirop pour toux sèche, car tousser impacte les cordes vocales.

Aphonie, extinction de voix : qu’est-ce que devenir aphone ?

L’aphonie se définit par une perte de la voix consécutive à une paralysie, une lésion ou une inhibition des organes de l’appareil phonatoire. Elle fait partie des dysphonies, ou troubles de la voix. On la connaît également sous le terme d’« extinction de voix ». Être aphone, c’est donc avoir une voix affaiblie ou être totalement privé de sa voix.

Huiles essentielles, boissons chaudes… comment soigner naturellement une extinction de voix ?

Certains remèdes naturels de grand-mère peuvent aider à vous soulager en cas d’extinction de voix. Sachez qu’il est recommandé d’éviter le tabac, l’alcool et le café qui peuvent accentuer l’inflammation.

L’érysimum, l’herbe aux chantres anti-enrouement

Dans les sommités fleuries de cette plante, on trouve plusieurs composés (glucosinolates, isothiocyanates et lactones) à l’origine de ses propriétés anti-enrouement. L’érysimum facilite l’expectoration en fluidifiant les sécrétions s’il y en a, mais surtout arrête une toux non productive.

Anti-inflammatoire du larynx et des cordes vocales, elle est indiquée pour retrouver la voix en cas d’enrouement et de toux irritative, dit le Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste phytothérapeute.

Mode d’emploi. À l’instar des phoniatres qui la recommandent aux chanteurs professionnels ou aux enseignants en mal de voix, on utilise les sommités concentrées dans des pastilles, ou en infusion. La recette : 10 à 15 g de plante sèche dans 1 litre d’eau bouillante, on laisse infuser 10 minutes (hors du feu) avant de filtrer et de boire durant la journée, tant que dure l’extinction de voix.

La propolis, remède naturel contre l’infection

Cet aliment est le produit de la collecte des abeilles : des substances végétales résineuses, récoltées sur des conifères et des bourgeons. Un matériel qui leur permet de colmater, enduire et désinfecter leur ruche. Sa composition reflète la variété des plantes butinées : des résines donc en majorité, de la cire, du pollen, des flavonoïdes, des huiles essentielles et des vitamines. La propolis est à la fois un puissant anti-infectieux, anti-inflammatoire et immunostimulante.

Mode d’emploi. Sirop, pastilles, ampoules, peu importe l’enveloppe ! À prendre en cure, pour accélérer la convalescence, sur une quinzaine de jours. Seule contre-indication : une allergie à l’un des produits de la ruche.

L’huile essentielle de cyprès toujours vert, pour calmer la toux

Elle concentre des substances (terpènes) antitussives, mucolytiques et anti-inflammatoires. C’est l’huile essentielle de la toux sèche : elle calme le réflexe de toux, sans être sédative, et favorise la respiration. Dr Jean-Michel Morel

Mode d’emploi. En inhalation, versez dans un bol d’eau chaude : 1 goutte d’huile essentielle de cyprès avec si on en a dans son armoire à pharmacie, 1 goutte d’HE de thym. À respirer une dizaine de minutes, 3 fois par jour. On bénéficie ainsi des propriétés des HE et de la vapeur d’eau qui hydrate les cordes vocales. Chez l’adulte exclusivement. « On la déconseille également en cas de grossesse ou d’allaitement, pour les personnes aux antécédents d’épilepsie. »

Perte de voix : combien de temps ça dure ? Que faire si ça ne passe pas, ou si j’en ai à répétition ?

L’extinction de voix passe normalement au bout de 3 à 4 jours. Quoi qu’il en soit, si cela ne passe pas au bout d’une semaine, ou si cela se reproduit souvent, il faut consulter de préférence un ORL phoniatre (spécialiste de la voix) pour améliorer sa technique vocale et/ou pour dépister toute lésion bénigne ou grave.

Que faire en cas de besoin urgent de parler ? comment retrouver sa voix rapidement ?

Si vous ne pouvez vraiment pas attendre de retrouver votre voix, vous pouvez consulter un médecin généraliste ou un ORL qui prescrira un traitement anti-inflammatoire à base de cortisone (aérosol).



Source link

Related Posts

Leave a Comment