Voici pourquoi vous ressentez de la fatigue le week-end

par



christian erfurt sxqz2vfofbe unsplash

Tous les lundis, c’est la même chanson. Vous attendez déjà le vendredi soir prochain pour être en week-end. Pourtant, vous le savez, vous avez maintenant l’habitude, vous êtes encore plus fatiguée et plus vulnérable face aux microbes pendant le week-end. Et même pendant les vacances. Un phénomène dont vous n’êtes pas la seule victime. Evidemment, il n’y a rien de logique à tout ça. Les vacances et le week-end, nous sommes censées connaître un véritable repos et profiter de moments de détente. Bien souvent, malheureusement, la fatigue accumulée la semaine a raison de nous.

Un changement trop brusque

Dès le samedi matin, la tentation de faire la grasse matinée est grande. Pourtant, ce n’est pas la meilleure idée à avoir. En effet, à force de passer des semaines épuisantes et de bousculer votre routine de sommeil, votre corps se sent un peu égaré. Mais ce n’est pas tout. En toute logique, vous êtes davantage exposée au stress lors de la semaine et plus susceptible de relâcher ce dernier quand le week-end arrive. Et justement ce relâchement qui est à l’origine de cet épuisement ressenti dès le samedi. Si on parle plus précisément, le taux de cortisol, l’hormone du stress, sollicité toute la semaine chute brutalement dès que vous vous détendez.

Plus vulnérable au repos

Lorsque l’on se relâche, notre système immunitaire est moins performant. Nous sommes donc plus exposés aux maladies pour cette raison mais également parce que nous sommes au repos et donc plus à l’écoute de notre corps et de ce qu’il essaye de retranscrire.

« C’est comme après une période d’examens très compliquée : on tombe malade parce que l’on a maintenu un seuil de tension et de concentration maximal qui prouve que l’investissement intellectuel rationnel a été probant […] C’est le principe des vases communicants : quand le récipient du stress, de la concentration et des tensions est très élevé, celui du repos est plus creux. À contrario, quand cet investissement intellectuel n’est plus nécessairement actif, la tension émotionnelle se relâche », explique ainsi Véronica Olivieri-Daniel, psychanalyste, à Aufeminin.

On fait donc au mieux pour réussir à lâcher la pression pendant la semaine afin de pouvoir profiter de ses week-end.

A lire aussi :





Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire