Voici pourquoi les crevettes achetées en supermarché sont roses (et cela peut être très mauvais pour notre santé)

by



shutterstock 267601106

Dans les supermarchés, on trouve souvent notre bonheur en faisant nos courses. Pourtant, par manque de temps, on ne prête souvent pas attention à ce qui est écrit sur les étiquettes, et donc aux composants des produits qui sont potentiellement dangereux pour notre santé. De nombreuses associations de consommateurs, comme UFC Que choisir et 60 millions de Consommateurs, en ont fait leur cheval de bataille. Elles nous apprennent alors à faire plus attention à ce qu’on achète. Cependant, parfois, on a l’habitude de trouver certains aliments sous des formes transformées par l’industrie, mais sans connaître leur apparence naturelle : c’est notamment le cas des crevettes. Le Parisien a mené son enquête pour chercher à savoir pourquoi elles restent roses dans les rayons des supermarchés.

Des crevettes à l’origine grises, devenues roses

« Comme vous le voyez, quand elles arrivent ici, les crevettes sont grises« , explique Didier Le Tetour à nos confrères, directeur de l’atelier de cuisson d’Unima, à Boulogne-sur-Mer. Une couleur inhabituelle pour nous, consommateurs, qui avons l’habitude de les acheter alors qu’elles sont roses. Les crustacées passent ensuite par l’étape de décongélation, dont elles sortent avec des reflets bleutés.

  • Plus d’articles dans la rubrique cuisine.

« En se nourrissant, l’animal absorbe un pigment orange, des caroténoïdes, identiques à ceux de la carotte, mais ce pigment est bloqué par la crustacyanine de couleur bleu gris. C’est à la cuisson que cette protéine est détruite et laisse apparaître la couleur de la crevette qui colore les étals », ajoute le directeur de l’atelier. En sortie de cuisson, les crevettes sont alors roses… Sauf qu’elles ne devraient pas le rester.

Comme ont pu le constater les journalistes du Parisien, une partie des références contiennent des sulfites, comme par exemple le disulfite de sodium. « Il a été ajouté intentionnellement pour l’aspect cosmétique », explique Kelly Frank, ingénieure agronome spécialiste des aliments ultra-transformés. Mais pourquoi cet ingrédient est-il ajouté ? Celui-ci éviterait que des tâches noires apparaissent sur les crevettes, pourtant inoffensives, qui décourageraient le consommateur.

Les sulfites, des additifs controversés

« C’est un additif controversé pour ses effets néfastes pour la santé », précise l’ingénieure, avant d’approfondir ses recherches et de tomber sur le site de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments), qui lançait déjà l’alerte en novembre 2022. « L’ingestion de sulfites par voie alimentaire pouvait poser un problème de sécurité pour les grands consommateurs d’aliments contenant ces additifs », peut-on lire. Malheureusement, on apprend que les sulfites qui sont ajoutés en tant que conservateurs et antioxydants sont aussi présents dans les fruits et légumes secs, les produits à base de pommes de terre ou encore les vins.

D’après l’ingénieure, il existe toutefois quelques références de crevettes qui ne contiennent pas de sulfites, et seulement des traces. Par contre, dans d’autres produits, il se peut que des colorants aient été rajoutés, pour donner cette couleur rose que nous connaissons bien. Autrement dit, avant d’acheter ces crustacées, lisez bien les étiquettes pour détecter les sulfites et/ou les colorants potentiellement présents.

D’après de nombreux professionnels de santé, la consommation de sulfites peut être dangereuse quand elle est régulière et en excès. Certaines personnes peuvent y être allergiques ou intolérantes, et donc souffrir de problèmes digestifs, de difficultés respiratoires ou de réactions cutanées. Une chose est sûre, mieux vaut limiter la consommation de produits ultra-transformés qui contiennent toutes sortes d’additifs. Il est donc préférable de les acheter fraîches au rayon poissonnerie – en plus, la qualité n’en sera que meilleure.



Source link

Related Posts

Leave a Comment