Voici le produit pour les yeux à ne SURTOUT pas utiliser selon un ophtalmo

by



4 73

L’ophtalmologie est souvent le parent pauvre de la médecine. On y a recours quand le port des lunettes devient indispensable ou quand un problème grave fait son apparition. Le reste du temps, on a tendance à se contenter de soin maison. Mais c’est une erreur selon cette ophtalmologue américaine. On vous explique pourquoi.

Les Français et leurs yeux

La préoccupation à l’égard de la santé visuelle est en hausse chez les Français, avec 75 % d’entre eux affirmant utiliser une correction optique (lunettes correctrices, lentilles, etc.). Cette proportion de porteurs augmente naturellement avec l’âge, passant de 49 % chez les 18-24 ans à 89 % chez les 55-75 ans. Quand les Français se trouvent confrontés à un souci grave, 75 % d’entre eux privilégient avant tout la consultation de leur médecin ophtalmologiste, considéré comme le garant de la prise en charge visuelle.

En revanche, le pourcentage de personnes assurant consulter en premier lieu leur médecin généraliste reste stable (5 %), tandis que de moins en moins de Français optent pour une démarche directe auprès d’un opticien (12 %, contre 14 % en 2022). Pour autant, quand il s’agit de petits soucis, comme avoir les yeux rouges par exemple, les Français ont tendance à aller vers l’automédication, et cela représente un vrai danger.

Les gouttes pour éclaircir

Le Dr Michelle Holmes, optométriste au Pacific Neuroscience Institute en Californie, explique dans le HuffPost, qu’il faut éviter absolument une pratique, même si elle peut sembler contribuer aux soins oculaires. Cette habitude est le recours aux gouttes pour éclaircir les yeux ou pour apaiser les yeux irrités, généralement rouges. « Mon inquiétude avec ce type de gouttes pour les yeux est que les gouttes pour apaiser les yeux peuvent être utilisées par quelqu’un pour masquer la rougeur, et, souvent, cette dernière est un symptôme d’un problème sous-jacent plus grave ».

Quand votre œil est irrité, que ce soit en raison d’une conjonctivite ou de certaines allergies, les vaisseaux sanguins à l’avant de l’œil auront tendance à se dilater et à se congestionner. « C’est ce qui fait que la partie blanche de l’œil est rouge », a expliqué Michelle Holmes. Ces vaisseaux sanguins jouent un rôle crucial : « En cas d’inflammation, ils signalent la présence d’un problème« , explique Michelle Holmes. Cela peut résulter d’une situation mineure, telle qu’un rhume ou de la poussière dans l’œil, ou bien être le symptôme d’une condition plus sérieuse comme une infection, un glaucome ou une abrasion de la cornée.

À lire également :

Ne pas masquer les symptômes

Les gouttes destinées à atténuer la rougeur agissent spécifiquement sur ces vaisseaux sanguins, les contractant afin de diminuer leur visibilité. Bien que cela rende temporairement les yeux plus blancs, ces gouttes pourraient néanmoins dissimuler les maux rencontrés. « Cela peut vous faire penser que tout va bien avec vos yeux alors qu’en réalité, il peut se passer quelque chose d’assez sérieux« , a ajouté Michelle Holmes. « C’est un pansement, pas une solution« .

Chaque fois qu’un patient informe Michelle Holmes de l’utilisation de gouttes éclaircissantes pour les yeux, elle suggère de préférer des larmes artificielles lubrifiantes. Elle recommande précisément l’utilisation de gouttes sans conservateurs, expliquant qu’elles sont plus douces pour les yeux. Ces produits sont généralement les plus sûrs, parmi toutes les gouttes oculaires disponibles.



Source link

Related Posts

Leave a Comment