voici le parfum du couturier qui s’est le plus vendu au monde

by



paco 4

Paco Rabanne est mort à Portsall (Finistère) ce vendredi 3 février. Une nouvelle qui a affecté le monde de la mode mais bien au delà, tellement le couturier avait su se faire aimer et respecter dans différents domaines. Des prévisions astrologiques, à la couture en passant par la parfumerie. On vous dévoile aujourd’hui quel fut son plus grand succès dans ce domaine, et donc quel est son parfum qui s’est le plus vendu.

Une carrière remarquable dans la mode

Né le 18 février 1934 à Pasaia, au Pays basque espagnol, Francisco Rabaneda y Cuervo – de son vrai nom – a baigné tout jeune dans le milieu de la couture par l’intermédiaire de sa mère, qui travaille pour Cristobal Balenciaga. Après avoir fui l’Espagne franquiste avec sa mère, Paco Rabanne se retrouve en France. A l’âge de 17 ans, il s’installe à Paris, où il étudiera pendant dix ans l’architecture à l’Ecole nationale des beaux-arts.

Quand en 1965, Paco Rabanne organise son premier défilé de mode à Paris, il fait directement dans la provocation en déclarant qu’il s’agit de douze robes importables en matériaux contemporains et rigides. Ce qui lui vaudra les critiques de Gabrielle Chanel qui le surnommera le « métallo de la mode ». L’insulte sera sa marque de fabrique et le rendra célèbre.

Couturier excentrique, il a habillé des artistes comme Brigitte Bardot, Françoise Hardy ou Jane fonda dans le film Barbarella. Paco Rabanne repousse les limites de la création « C’est pour faire comprendre aux gens que la mode peut être autre chose qu’une convention, que la mode peut être une ouverture plus grande » a-t-il dit à propos de son travail de couturier.

Des prédictions astrologiques

Paco Rabanne se présentait comme médium, et prétendait avoir vu dieu. Obsédé par l’irrationnel et les vies antérieures il voyait la mode comme prophétique, et s’était lui-même essayé à réaliser des prédictions. Il a sorti un livre « 1999, le feu du ciel », dans lequel il prédisait la destruction de Paris et de plusieurs villes du Gers. La station russe Mir n’est pas tombée sur Paris le jour de l’éclipse solaire. Une prédiction ratée donc.

A lire également : 

Des parfums au succès colossal

Une prédiction qui s’est avérée fausse mais cela a été peut-être d’ailleurs le seul vrai échec de sa carrière. Car visionnaire il l’était. Dans la mode mais aussi dans la parfumerie. Il lance, en 1969 son premier parfum pour femmes, « Calandre ». Il s’associe ensuite en 1973 avec la maison Puig pour créer des parfums masculins.

De 1979 à 1988, la saga Parfums signée Paco Rabanne rencontre rapidement un succès international. Il en profite pour lancer ses parfums « Métal », « La Nuit », « Sport » et « Ténéré ». Ses parfums séduisent le public, en 1993 et 1996, deux nouveaux parfums voient le jour, couronnés une fois de plus de succès, « XS » et « Paco ». C’est avec le parfum « 1 million » et son flacon iconique en forme de lingot d’or qui est le plus gros succès parfum de Paco Rabanne à tel point qu’il sera décliné en « Intense », « Privé », « Cologne » et est présent depuis plus de 10 ans sur le marché de la parfumerie.





Source link

Related Posts

Leave a Comment