Véronique Mounier (L’amour est dans le pré) révèle pourquoi elle a arrêté la télé du jour au lendemain

by


Une ancienne star du petit écran est revenue sur sa carrière. Véronique Mounier, qui a présenté L’amour est dans le pré, a évoqué sa reconversion sur le plateau de TPMP. Elle a révélé les raisons qui l’ont amenée à arrêter la télé du jour au lendemain.

Ce samedi 4 février, Matthieu Delormeau animait TPMP People et avait choisi de recevoir un visage bien connu des téléspectateurs. Véronique Mounier, l’une de ses invités, a été pendant des années une animatrice reconnue dans le monde de la télévision. Grand Écran, Nouveau look pour une nouvelle vie, Le Chantier, elle a également présenté de 2002 à 2004 l’une des émissions phares de M6, L’amour est dans le pré.

Véronique Mounier a révélé pourquoi elle a choisi d’arrêter la télé

Mais elle a subitement disparu des écrans sans que le public sache réellement pourquoi. L’ancienne animatrice s’est confiée sur son changement de vie et sa reconversion professionnelle. À l’époque, elle a eu une envie de redonner du sens à son métier, mais cela ne s’est pas passé comme prévu.

Sur le plateau, elle a raconté : « Pour moi, ça n’avait plus beaucoup de sens ce que je faisais. Moi, je voulais refaire une émission santé, une émission médicale et je devais en refaire une sur Chérie 25 ». Véronique Mounier est passionnée par le domaine médical et est titulaire d’un diplôme de docteure en pharmacie. Mais le projet n’a jamais abouti et elle a pris une décision forte. « Ça ne s’est jamais fait. Je me suis dit qu’il était temps que je reprenne mes études. »

Un drame familial l’a poussée à changer de métier

Un événement personnel l’a confortée dans son choix. Celle qui a eu 50 ans en juillet a expliqué : « Je perds mon papa brutalement à l’époque et l’émission de santé que je devais faire et que j’ai signée, finalement, ne s’est pas faite. Là, je me dis que c’est un signe et qu’il faut que j’arrête la télé ».

À lire également :

L’ancienne présentatrice de L’amour est dans le pré a un métier qui la passionne

Matthieu Delormeau l’a également questionnée sur le monde de la télévision qui est réputé pour être sans pitié. L’ancienne chroniqueuse de Télématin a avoué que les relations sont parfois difficiles. Selon elle, il n’est pas toujours facile d’être une femme dans ce milieu qui est bien souvent dirigé par des hommes malgré les changements récents de mentalité.

Mais Véronique Mounier a rebondi et travaille aujourd’hui dans un domaine qui lui plaît. » J’avais découvert une discipline qui m’avait passionnée, qu’on appelle la nutrithérapie et la micronutrition », a-t-elle expliqué. « C’est ce qu’on appelle de la médecine fonctionnelle, c’est-à-dire qu’on s’intéresse plus aux patients et à la cause qu’à la maladie. L’idée, c’est de vous optimiser, de voir pourquoi vous avez des maux de ventre, pourquoi vous êtes fatigué ou pourquoi vous perdez vos cheveux ». On sent dans ses propos qu’elle est pleinement épanouie par ce nouveau métier qui la passionne.





Source link

Related Posts

Leave a Comment