Une pomme avant de dormir pour de meilleures nuits ?

by



manger des pommes la nuit

Vous cherchez à tout prix à mieux dormir ? Il est vrai que certains ajustements alimentaires peuvent vous aider. Certains fruits sont particulièrement plébiscités, comme la banane, le kiwi ou encore l’ananas, mais aucun ne fait de miracles ! Qu’en est-il de la pomme ? On fait le point avec Florence Thorez, diététicienne-nutritionniste.

Peut-on vraiment manger une pomme le soir ?

Les pommes sont réputées pour leur richesse en fibres alimentaires, en vitamines et en minéraux essentiels. On connaît leurs vertus rassasiantes digestives et antioxydantes qui, au risque de vous étonner, peuvent contribuer à améliorer la qualité du sommeil. 

Comme indiqué ci-dessus, les pommes sont riches en fibres alimentaires, notamment en fibres solubles telles que la pectine. Elles favorisent donc une digestion saine, indispensable pour éviter les inconforts gastro-intestinaux qui pourraient perturber le sommeil. 

Les pommes sont relativement faibles en calories (comptez en moyenne 50 calories pour 100 g de pommes, selon les variétés), ce qui en fait une collation légère et saine avant le coucher. « Les repas trop lourds moins de deux heures avant de dormir peuvent entraîner des problèmes de digestion et perturber le sommeil », rappelle Florence Thorez. 

Et l’experte de souligner : « Contrairement à ce que l’on peut souvent lire, les pommes ne contiennent pas ou très peu de tryptophane. Autrement dit, leur consommation n’a pas un impact particulier sur la production de sérotonine qui conduit elle-même à la production de mélatonine, l’hormone du sommeil ». 

En revanche… Les pommes ont un indice glycémique très modéré (10,7 g de glucides au 100 g en moyenne). Cela signifie qu’elles n’entraînent pas de pic de glycémie important susceptible de troubler nos nuits. Elles contiennent également des antioxydants présents dans les pommes, qui contribuent à neutraliser les radicaux libres responsables du stress oxydatif, lui-même associé à des troubles du sommeil. 

Pourquoi il ne faut pas manger de pomme le soir ?

En règle générale, croquer une pomme le soir avant de dormir ne pose pas de problème majeur. C’est même un encas plutôt sain pour les personnes qui ont tendance à grignoter en soirée, assure Florence Thorez. Quelques facteurs doivent tout de même être pris en compte car ils peuvent potentiellement perturber le sommeil de certaines personnes… 

Si vous avez du mal à digérer les fibres alimentaires et que vous êtes sensible aux ballonnements et / ou aux flatulences, mieux vaut éviter les pommes juste avant de dormir. De même si vous êtes en proie à des brûlures d’estomac ou à des reflux gastriques, évitez de consommer des pommes trop acides qui pourraient interférer avec votre sommeil.

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de consommer des pommes raisonnablement, dans le cadre d’une alimentation globalement équilibrée (oubliez absolument les régimes minceur à base de pommes !). N’oubliez pas d’écouter votre corps et d’en tirer toutes les conséquences. Si vous ne supportez pas les pommes dans la soirée, faites une croix dessus. 

Comment intégrer ce fruit dans votre routine de sommeil ?

Si vous souhaitez consommer des pommes en soirée, consommez-les au moins deux heures avant d’aller vous coucher : cela laisse suffisamment de temps à votre système digestif pour traiter le fruit sans être trop stimulé juste avant le sommeil. 

L’idéal est de les choisir bio et de les consommer crues. Mais vous pouvez aussi les consommer en compote, tièdes avec un peu de cannelle, ou ajouter quelques tranches des tranches dans du yaourt blanc. Les pommes déshydratées en tranches fines sont aussi une option pratique pour une collation légère le soir.

Une bonne routine de sommeil est indispensable pour mieux dormir !

Vous l’aurez compris, manger des pommes le soir n’est pas une solution miracle pour mieux dormir. Il est indispensable de mettre en place une bonne hygiène de sommeil en parallèle : 

  • Couchez-vous, levez-vous et déjeunez à heures fixes.
  • Diminuez l’intensité lumineuse de votre chambre et assurez-vous qu’elle reste calme et suffisamment fraîche.
  • Établissez un couvre-feu numérique pour éviter la lumière bleue des écrans et privilégiez des activités relaxantes avant d’aller au lit.
  • Exposez-vous à la lumière naturelle et pratiquez une activité physique régulière dans la journée.
  • Tournez-vous vers des techniques de gestion du stress, comme la méditation, la respiration profonde ou le yoga pour apprendre à relâcher les tensions mentales et physiques.
  • Évitez de regarder l’heure une fois que vous êtes au lit, car cela peut augmenter le stress lié au sommeil.

Et si vos troubles du sommeil persistent, consultez un(e) professionnel(le) de santé pour discuter de vos habitudes de sommeil et d’un éventuel problème sous-jacent !



Source link

Related Posts

Leave a Comment