Travailler en musique : une bonne idée pour se concentrer ?

by



travail ordinateur

La musique au travail ? « Cela m’aide à me concentrer ! ». Qui n’a pas utilisé cette excuse pour écouter de la musique en révisant ses cours, ou en travaillant sur un projet un peu ennuyeux ? Pourtant, d’après une étude parue en 2019 dans Applied Cognitive Psychology, écouter de la musique pendant le travail nuit considérablement à la créativité ou à la résolution de problèmes. Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Les bienfaits de la musique pour la santé et les émotions

La musique possède des effets positifs pour la santé désormais reconnus par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : réduction de l’anxiété et de la douleur, baisse de la tension artérielle, diminution de certains effets secondaires…

Le chercheur en neuropsychologie Hervé Platel a commencé dans les années 1990 à s’intéresser à la mémoire et la musique ainsi qu’à utiliser l’imagerie cérébrale pour tenter de comprendre comment elles étaient liées. En 2010, les résultats de travaux menés montrent que lorsque l’on pratique de la musique, plusieurs zones de notre cerveau sont sollicitées, et principalement une des régions clé de la mémoire, l’hippocampe.

La musique semble activer les systèmes neurochimiques et les structures cérébrales associées à l’attention et à la mémoire, à l’humeur positive, à la régulation des émotions, corrobore un article du Time Magazine (source 1). Elle favorisait également la libération de dopamine, la fameuse « hormone du bonheur ». En effet, qui n’a jamais ressenti motivation, bonne humeur et énergie en mettant une chanson entraînante pour aller courir ?

Pour autant, des travaux scientifiques viennent remettre en question l’écoute la musique pour le travail ou l’apprentissage des connaissances.

Est-ce que c’est bien de travailler et de réviser en musique ?

Les résultats de ces travaux, cités aussi par le Time Magazine (source 2), remettent en question l’idée selon laquelle la musique de fond renforce la créativité. Que la musique soit avec ou sans paroles, familière ou non, elle semble nous distraire plus qu’autre chose.

Dans son livre This is your brain on music (De la note au cerveau – L’influence de la musique sur le comportement en français paru aux éditions Broché en 2010), le psychologue et neuroscientifique Daniel Levitin explique notamment que la musique, étant riche en stimulus, finit par perturber notre attention car nous avons trop d’information à traiter.

Mais ne jetez pas vos écouteurs ou votre casque tout de suite. D’autres recherches sur la musique et la créativité ont prouvé que, selon le type de tâche créatrice à laquelle une personne est confrontée, certains types de musique peuvent être utiles.

Écouter de la musique en travaillant : dans quelles situations ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, nous savons que la musique peut aider à réduire le niveau de stress, l’anxiété et améliorer l’humeur, et que ces changements pourraient faciliter la créativité. L’anxiété, elle, a tendance à augmenter la concentration, ce qui n’est pas utile. En effet, la résolution créative de problèmes se déroule par étapes. La première consiste à étudier un problème et à évaluer des solutions évidentes (et inutiles). La deuxième est marquée par une phase d’incubation inconsciente, où le cerveau travaille à des solutions inattendues.

C’est lors de cette étape que certaines activités, comme la musique, peuvent stimuler la diversion de l’attention nécessaire au cerveau pour mettre au point ses nouvelles idées. La musique est donc déconseillée lorsqu’on doit résoudre un problème qui demande de l’attention et de la concentration. Elle n’est pas non plus utile lorsqu’on étudie un problème.

Travail en musique et créativité : quand la musique est notre alliée

Vous pouvez prendre une pause et mettre vos chansons préférées dès que vous bloquez sur quelque chose et que vous avez besoin d’inspiration créative. Prendre une pause pour écouter de la musique vous engage dans une errance mentale oisive tout à fait nécessaire au cerveau. Les chercheurs conseillent-ils un type de musique en particulier ? La réponse varie en fonction de l’individu, mais si possible quelque chose d’agréable et de familier, pour éviter la distraction.

Écouter une chanson stimulante ou joyeuse, une aide à la créativité ?

Une étude publiée en 2017 dans la revue Plos One (source 3) a révélé qu’écouter de la musique joyeuse, définie comme des airs classiques qui étaient enjoués et stimulants, aidait les gens à mieux accomplir des tâches qui impliquaient une pensée inattendue, originale et créative. L’une des théories avancées dans cette étude est que la musique vivante stimule le cerveau d’une manière qui favorise un style de pensée flexible menant à des idées non conventionnelles ou novatrices.



Source link

Related Posts

Leave a Comment