Top 5 des huiles essentielles pour passer l’hiver sereinement, selon une experte en aromathérapie

by



Obtenues par distillation de plantes aromatiques et médicales, les huiles essentielles ont la cote chez les adeptes du naturel et ceux qui aimeraient s’y mettre. Réduire la fatigue, le stress, prévenir les infections ORL, désinfecter les bobos, elles savent presque tout faire, à condition de les utiliser correctement.

Installée à Lyon, Manon Degrenne est formatrice en aromathérapie. Pour combattre les maux de l’hiver, elle vous recommande les huiles essentielles, une solution naturelle et efficace. Évidemment, ces dernières ne remplacent en aucun cas un traitement médical, mais accompagnent et soulagent les petites pathologies du quotidien. « Il faut les voir comme un complément et non pas comme une alternative », confirme la jeune femme.

Ravinstara, Eucalyptus radié, Thym thujanol, Tea tree et Épinette noire, ces extraits sont simples d’utilisation et ne présentent pas de contre-indications. Si celles citées sont sans danger pour la plupart des gens, certaines personnes peuvent être allergiques aux huiles essentielles. « Les terpènes et autres molécules qu’elles contiennent conduisent à une réaction, une hypersensibilité de l’organisme. C’est rare avec des utilisateurs avertis, mais ça arrive », prévient la jeune femme. Alors, prudence… mais pas question d’être malade pour Noël !

Ravinstara 

Le Ravinstara est un antiviral, un antibactérien et un booster immunitaire très efficace. Dès l’entrée de l’hiver, ces principes actifs protègent votre organisme en cas de grippe et d’infection virale. Lorsqu’apparaissent les premiers symptômes, armez-vous de votre flacon et détruisez les vilains microbes. Manon conseille une application cutanée : « Je la mets pure sous la plante des pieds, deux gouttes suffisent. Elle est intéressante, car elle va pénétrer la peau, remonter par le système lymphatique et stimuler le système immunitaire. » 

Eucalyptus radié

Particulièrement efficace pour lutter contre les troubles respiratoires, l’eucalyptus radié est un excellent antiviral, antibactérien et anti-inflammatoire. Aux propriétés expectorantes, ce concentré fluidifie les mucosités et est souvent sollicitée en cas d’encombrements bronchiques. « Elle peut s’utiliser en inhalation ou en massage en regard des poumons, mélangée à une huile neutre », préconise l’experte en aromathérapie.  

Thym thujanol

« Attention, il ne faut pas confondre avec l’essence végétale de Thym à thymol ou de Thym à linalol ! Ce n’est pas la même chose », prévient Manon. L’huile de Thym thujanol possède des vertus immunostimulantes et anti-infectieuses. Elle est préconisée en cas de pathologies associées à la gorge, comme l’angine et la pharyngite. « Il ne faut pas la prendre pure, car elle peut engendrer des inconforts digestifs. Mélangez-la à du miel par exemple. » À noter qu’elle peut être utilisée par voie orale – à partir de 12 ans – et cutanée en regard de la gorge. Avec une huile végétale neutre, on vous recommande de masser les ganglions. 

Tea tree

C’est un anti-infectieux et antiseptique à large spectre. En effet, cette essence est immunostimulante, tonifiante et idéale en cas de fièvre. Aussi appelée arbre à thé, elle calme et apaise les irritations, les picotements et la dysphagie, à savoir, la difficulté à déglutir lors d’une inflammation de la gorge. Sans danger, elle peut s’utiliser pure sur la peau. Appliquez quelques gouttes au niveau du cou, derrière l’oreille ou sur les sinus selon la pathologie.

Épinette noire

Cet extrait aromatique est un puissant assainissant. Agréable au nez, elle sent particulièrement bon le sapin. C’est pourquoi la formatrice vous conseille de vous en servir en diffusion chez vous : « Elle va purifier votre maison. C’est parfait lorsque votre entourage est malade. » L’Épinette noire est aussi réputée pour ses propriétés calmantes du système nerveux et revitalisantes. Elle est également une véritable alliée en cas de grosse fatigue. 

C’est quoi la synergie ?

« Les huiles essentielles mises en ensemble se potentialisent. Mélangez Ravintsara, Eucalyptus radié et tea tree, c’est le trio gagnant ! » Pour la dilution, mettez 50% d’huiles essentielles pour 50% d’huiles végétales neutres, pas trop grasses (macadamia, noyau d’abricot, tournesol bio…), afin que la mixture pénètre dans le système sanguin et soit efficace. Respirez à pleins poumons et dites au revoir aux méchants virus…





Source link

Related Posts

Leave a Comment