son protégé Mallory Gabsi risque la prison

by


Si Mallory Gabsi fait aujourd’hui parler de lui, ce n’est malheureusement pas pour l’ouverture d’un établissement culinaire. Souvenez-vous, en février 2020, les téléspectateurs de M6 découvraient le prodige au caractère quelque peu sanguin. Alors candidat de la onzième saison de Top Chef, il avait notamment marqué la saison après un craquage en pleine épreuve qui lui a valu la sympathie de nombreux fans du programme.

En outre, l’apparence du jeune homme âgé alors de 26 ans avait également attiré l’attention. En effet, Mallory ne peut surveiller ses préparations que d’un œil.… « Malheureusement, j’ai eu un accident en 2014. À la fin de mon stage dans un restaurant étoilé aussi, on m’a baptisé. C’est un peu dans la rigolade, pour dire au revoir à quelqu’un qu’on apprécie. Il y avait un seau par terre. Un collègue me l’a jeté, mais il y avait de l’eau mélangée avec de l’acide. Je l’ai pris dans le visage et, depuis ce jour-là, j’ai perdu entièrement la vue d’un côté », avait-il raconté lors du premier épisode.

Mallory Gabsi jugé par le tribunal

Après sa déconvenue en demi-finale, le chouchou de cette saison était revenu sur le petit écran l’année suivante afin d’épauler le chef Philippe Etchebest à la présentation de Cauchemar en cuisine. À l’heure où il risque la prison, le belge aurait bien besoin du soutien de son mentor…

Cette affaire nous a été rapportée par le magazine belge Soir Mag. Récemment, le jeune chef a été jugé par le tribunal correctionnel de Bruxelles suite à son implication dans une bagarre. Si l’accusation a requis une peine de six mois de prison, la défense, elle, demande l’acquittement. Cependant, le sort de Mallory Gabsi ne sera fixé que le 1er mars prochain, date à laquelle le verdict sera rendu.

La fête tourne mal

Un peu de contexte. En septembre 2020, le demi-finaliste du show culinaire de M6 aurait participé à l’une de ces fameuses « lockdown party » (fêtes privées organisées en pleine pandémie). Selon le parquet, le jeune homme aurait quitté la soirée furieux après que son sac lui ait été dérobé.

Néanmoins, il n’en serait pas resté là puisqu’il serait revenu accompagné de plusieurs individus. Alors, il aurait « accosté deux personnes qui attendaient une voiture », par la suite « une bagarre a éclaté, ces deux personnes ont reçu des coups. L’une d’elles aurait été assommée et sa mâchoire fracturée ».

À lire également :

Une version contestée

Toutefois, ce récit des faits est contesté du côté de la défense. Cette dernière a avancé : « Il s’est en effet rendu à cette lockdown party, c’était une erreur, et il est parti. Il est revenu chercher son sac et l’organisatrice de cette soirée est formelle : mon client était avec elle, dans la maison, lorsque la bagarre a éclaté à l’extérieur ». L’avocate a par ailleurs précisé que Mallory « n’est pas impliqué et que les victimes le ciblent parce qu’il est connu ». Rendez-vous le mois prochain pour connaître l’issue de cette affaire.





Source link

Related Posts

Leave a Comment