Selon une étude, les femmes sont plus généreuses pendant la seconde moitié du cycle mensuel

par



femme verre amies

Et si le cycle menstruel impactait (aussi) la générosité ? C’est un lien inattendu qui a été dévoilé par une étude (source 1) menée par des experts de l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf, en Allemagne.

Selon cette recherche, les femmes pourraient être plus susceptibles d’offrir à leurs amis et à leurs partenaires des cadeaux et des boissons au cours de la seconde moitié du cycle menstruel. Pour comprendre l’origine de ce phénomène, les chercheurs ont découvert qu’une augmentation de la progestérone et une diminution de l’œstradiol correspondaient à un comportement plus généreux. Au cours du cycle, cette période se situe deux semaines après l’ovulation. Les chercheurs allemands ont constaté que l’augmentation de la progestérone stimulerait le « comportement prosocial proactif et non sollicité ». Les conclusions ont été mises en ligne dans la revue Psychoneuroendocrinology.

Penser aux autres

Cette étude a été menée auprès de 129 femmes âgées de 18 à 36 ans qui n’utilisaient pas de contraceptifs hormonaux. Au cours de cette étude, les participantes ont été amenées à choisir entre mettre en avant leur propre bénéfice ou valoriser les autres. Des échantillons de salive ont été analysés afin de déterminer la concentration en hormones au même moment. « Aux niveaux accrus de progestérone et diminution des niveaux d’estradiol, les participants avaient tendance à être plus généreux envers les personnes socialement proches », ont résumé les auteurs de cette étude.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire