Selon une étude, être optimiste prolonge votre espérance de vie de plus de quatre ans

par



femme sourire

Pour vivre vieux, soyez optimiste. Plus qu’un mantra, il pourrait s’agir d’une injonction scientifique. Des chercheurs de la Harvard TH Chan School of Public Health (source 1) ont constaté que des niveaux d’optimisme plus élevés étaient associés à une durée de vie plus longue et à une vie au-delà de 90 ans chez les femmes.

« Bien que l’optimisme lui-même puisse être affecté par des facteurs structurels sociaux, tels que la race et l’ethnicité, nos recherches suggèrent que les avantages de l’optimisme peuvent s’appliquer à divers groupes », a assuré l’auteur principal de l’étude, Hayami Koga, titulaire d’un doctorat. Avant de compléter : « Nos résultats suggèrent qu’il est utile de se concentrer sur des facteurs psychologiques positifs, comme l’optimisme, en tant que nouvelles façons possibles de promouvoir la longévité et le vieillissement en bonne santé dans divers groupes ». Ces conclusions ont été publiées dans le Journal of the American Geriatrics Society.

Penser aux ressources positives

Cette nouvelle étude inclut des femmes de tous les groupes raciaux et ethniques des Etats-Unis. Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les données d’une enquête réalisée auprès de 159 255 participantes. Les femmes inscrites avaient entre 50 et 79 ans, elles ont été suivies pendant 26 ans.

Résultats ? Les 25 % les plus optimistes étaient susceptibles d’avoir une espérance de vie 5,4 % plus longue et une probabilité 10 % plus élevée de vivre au-delà de 90 ans que les 25 % les moins optimistes.  « Nous avons tendance à nous concentrer sur les facteurs de risque négatifs qui affectent notre santé. Il est également important de penser aux ressources positives, telles que l’optimisme, qui peuvent être bénéfiques pour notre santé, surtout si nous constatons que ces avantages sont visibles dans tous les groupes raciaux et ethniques « , encourage le chercheur.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire