qui aura le droit à cette aide qui arrive en mars 2023 ?

by


Afin de soutenir le pouvoir d’achat des Français face à l’inflation, le gouvernement met en place différentes aides exceptionnelles et en revalorise d’autres déjà existantes. Ainsi, divers coups de pouce ciblant notamment le secteur de l’énergie se multiplient.

Depuis plusieurs mois, la crise énergétique bat son plein et les prix de l’électricité, du gaz, du fioul… sont en hausse. Si le bouclier tarifaire parvient dans certains cas à limiter les dégâts, l’énergie coûte de plus en plus cher et cela se voit sur les factures que les consommateurs reçoivent en fin de mois.

Installation d’une pompe à chaleur géothermique : l’aide portée à 5 000 euros

Jeudi 2 février 2023, le gouvernement a présenté un plan duquel découle la hausse conséquente du montant d’une aide pour se chauffer. En effet, ce coup de pouce sera porté à 5 000 euros dès le mois de mars, et ce, quel que soit le niveau de revenus des ménages, comme le relaie BFMTV.

Jusqu’à présent, cette aide s’élevait à 4 000 euros pour les foyers modestes et à 2 500 euros pour les autres. Il est question de l’aide pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, un dispositif que le gouvernement entend développer ces prochaines années.

Pour l’heure, cette solution ne représente pas plus de 1 % de la consommation de chaleur en France. Selon la ministre de la Transition, Agnès Pannier-Runacher, elle peut pourtant “permettre de produire en 15 à 20 ans suffisamment de chaleur géothermale pour économiser 100 TWh/an de gaz, soit plus que les importations de gaz russe avant 2022”.

D’après les calculs du ministère, chaque année, au prix actuel des énergies, une pompe à chaleur géothermique permettrait à un ménage moyen se chauffant : 

  • au fioul, d’économiser au moins 800 euros par an ;
  • au gaz, d’économiser près de 500 euros par an.

À lire également : 

Pompe à chaleur géothermique : une installation (très) coûteuse, mais facilitée par les aides cumulables

Le problème, c’est que l’installation d’une pompe à chaleur géothermique est particulièrement coûteuse. En effet, si ce dispositif permet des économies sur le long terme, son prix peut dépasser les 20 000 euros. Heureusement, plusieurs aides cumulables peuvent faire baisser la facture…

Selon le ministère, “jusqu’à 90 % du coût total de l’installation pourra être pris en charge par l’État pour les ménages les plus modestes”. L’objectif à court terme du gouvernement est de doubler le nombre d’installations de pompes à chaleur géothermiques chez les particuliers d’ici 2025.





Source link

Related Posts

Leave a Comment