Qu’est-ce que le « mewing » ? Comment le pratiquer pour éviter la chirurgie ?

par



mewing rafermir le visage

Pourquoi passer sous le bistouri quand de simples exercices de rééducation de la langue peuvent vous permettre de muscler votre mâchoire et de faire disparaître votre double menton ? C’est du moins la promesse du « mewing », une technique naturelle qui promet de rendre une seconde jeunesse au bas de votre visage. 

Qu’est-ce que le « mewing » ?

Le terme « mewing » se traduit littéralement par « miaulement », mais n’a absolument aucun rapport avec nos félins domestiques. Il s’agit en fait d’une méthode développée au siècle dernier par l’orthodontiste britannique John Mew. C’est son fils, Mike Mew, qui finit par la populariser sur sa chaîne YouTube, « Orthotropics ». Depuis, les tutoriels se sont multipliés à grande vitesse, sur Youtube, mais aussi sur TikTok, Instagram, etc.

À l’origine, cette méthode n’avait pas vocation à être présentée comme une astuce anti-âge. John Mew étudiait l’impact de l’environnement et de nos habitudes sur l’évolution de notre mâchoire. Selon lui, c’est l’appétence des humains pour les aliments mous et cuits qui auraient redessiné, au fil du temps, le bas de notre visage : nous avons commencé à positionner différemment notre langue, ce qui a donné lieu à quelques désagréments.

Redessiner le bas de son visage grâce au « mewing »

La technique développée par l’orthodontiste visait donc à rééduquer le placement de la langue (qui doit être plaquée au palais au repos et lors de la déglutition) pour muscler les mâchoires, assurer une bonne assise au dents, les réaligner et rééquilibrer l’axe pommettes-mâchoires-menton.

Pour cela, rien de plus simple ! En gardant la bouche fermée, placez votre langue contre votre palais sans toucher les dents de devant et respirez par le nez. L’objectif étant en fait de forcer la respiration par le nez.

Dans un premier temps, l’idéal est de réaliser cet exercice pendant les repas ou en buvant de l’eau, pour que cette position se transforme en automatisme. Il suffit de tester pour s’apercevoir que la mâchoire est effectivement sollicitée. Les résultats avant/après, postés sur les réseaux sociaux, sont assez impressionnants. En réalité, il faudra vous astreindre plusieurs mois à cette technique avant d’en constater les bienfaits.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire