Psoriasis du cuir chevelu : quels symptômes ? Comment le traiter ?

by



psoriasis cheveux traitements

L’atteinte du cuir chevelu chez les patients atteints de psoriasis peut survenir à tout âge. « Elle est fréquente et touche presque une personne sur deux, sans distinction de sexe. Plus de 50 % des personnes souffrant de psoriasis ont une atteinte du cuir chevelu », indique l’Association France Psoriasis (source 1).

Qu’est-ce que le psoriasis du cuir chevelu ? Quelles sont les causes ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau aggravée, entre autres, par le stress, certains médicaments, les frottements et le grattage. « Il s’agit le plus souvent d’une maladie bénigne, mais il existe des formes sévères (environ 20 % des cas), associées à une atteinte généralisée et/ou à des douleurs articulaires », indique l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) (source 2). Elle peut donc considérablement altérer la qualité de vie de la personne qui en souffre.

« Cette maladie est due à un dérèglement immunitaire qui entraîne une inflammation chronique et exagérée de la peau et une surproduction de kératinocytes, les cellules productrices de kératine qui composent majoritairement l’épiderme », explique l’Inserm.

« Les désordres immunologiques à l’origine de la maladie sont encore mal connus. Toutefois, ils semblent favorisés par différents facteurs déclenchants comme le stress, une infection ou encore l’alcool », précise ce dernier.

Comment savoir si l’on a du psoriasis du cuir chevelu sur le crâne ?

Le psoriasis du cuir chevelu peut être isolé ou associé aux localisations plus classiques comme celles des coudes ou des genoux. Il apparaît le plus souvent au niveau de la nuque, puis s’étend autour des oreilles et sur le sommet du crâne.

Le signe le plus distinctif : les plaques érythémateuses

Cette maladie de peau peut recouvrir tout le crâne ou seulement s’installer sous la forme de quelques plaques érythémateuses (qui se manifestent par une rougeur cutanée plus ou moins intense qui disparaît lorsqu’une pression est effectuée dessus), indique France Psoriasis.

Ces plaques sont blanchâtres, sèches et des squames tombent sur les épaules, accompagnées de démangeaisons plus ou moins intenses. Ces squames ne doivent être confondues avec celles de la dermite séborrhéique ou avec des pellicules ordinaires.

Selon la localisation au niveau du cuir chevelu, l’expression clinique peut varier, ajoute France Psoriasis :

  • « Au niveau de l’occiput, les squames sont épaisses et les démangeaisons sont fréquentes ;
  • Au niveau frontal, l’aspect le plus fréquent est celui d’une couronne érythémateuse et séborrhéique ».

Comment soigner et calmer une crise de psoriasis sur le cuir chevelu ?

En fonction de la gêne et des symptômes, le dermatologue prescrit souvent des dermocorticoïdes et/ou des dérivés de la vitamine D sous forme de shampoing, lotion ou mousse.

« Au cours de ces dernières années, plusieurs médicaments de galénique (forme, consistance) considérablement améliorée et adaptée à la localisation ont vu le jour, avec l’arrivée de gel (Xamiol®), de mousse (Clarelux®), ou de shampoing (Clobex®) », rapporte France Psoriasis.

Pour vous soulager lors d’une poussée, il existe des traitements qui agissent sur l’inflammation et réduisent rapidement les démangeaisons. « Leur bon usage (respect de la posologie et de la durée du traitement) est indispensable pour obtenir une efficacité maximale », précise l’Association.

Soulager les formes sévères

Des médicaments (immunorégulateurs, biothérapie), permettent également de soulager les formes sévères de psoriasis. En complément de ce traitement de fond, on utilise un soin apaisant. Celui-ci contient des actifs antifongiques, qui bloquent la prolifération du Malassezia (un champignon qui peut favoriser la persistance d’un psoriasis), et des actifs apaisants pour calmer les démangeaisons.

Mais parallèlement à ces traitements, il convient d’adopter les bons gestes d’hygiène au quotidien afin de limiter les irritations et de vivre avec son psoriasis sans (trop) bouleverser ses habitudes.

Les conseils pour éviter l’agression du cuir chevelu en cas de psoriasis

Lorsqu’on souffre de psoriasis, il faut prendre certaines précautions lors du lavage des cheveux.

Quels shampooings utiliser ?

Mieux vaut opter pour un shampooing doux acheté en pharmacie ou parapharmacie. Leurs bases lavantes ne sont pas les mêmes qu’en grande distribution : elles moussent moins, mais elles irritent moins le cuir chevelu. Or, une irritation locale peut suffire à relancer le processus du psoriasis et entraîner une poussée.

Évitez l’eau chaude qui augmente la vasodilatation, aggrave l’inflammation et déclenche les démangeaisons.

À quelle fréquence laver ses cheveux ?

Se laver les cheveux tous les jours, si on en a besoin, ne pose pas de problème, à condition d’utiliser un shampooing non irritant. N’abusez pas des gommages du cuir chevelu qui agressent la peau, préférer des masques à base d’huiles ou contenant de l’urée pour décoller les croûtes sans les arracher. Dans ce cas, après le masque, appliquez le shampooing et émulsionnez avant de mettre de l’eau, sinon il y a une réaction chimique et le corps gras est dur à enlever.

Peut-on utiliser un sèche-cheveux ?

L’idéal est de laisser sécher les cheveux à l’air libre, car la chaleur peut être une source d’irritation. Si l’on y tient vraiment, on peut néanmoins utiliser un sèche-cheveux en veillant à rester sur la position souffle froid et à environ 20 cm du cuir chevelu. En revanche, mieux vaut ne pas sortir avec les cheveux humides sous un bonnet ou un chapeau, pour éviter la macération du cuir chevelu qui favorise le psoriasis.

Les conseils pour prendre soin de ses cheveux en cas de psoriasis

En plus du lavage, il existe des conseils à suivre concernant le coiffage, les colorations…

Comment coiffer ses cheveux ?

L’objectif est toujours de limiter l’irritation du cuir chevelu. Il faut donc se coiffer avec une brosse à picots souples et à bouts ronds, sans trop appuyer sur le crâne. Si l’on souhaite attacher ses cheveux, il ne faut pas tirer sur le cuir chevelu : gare aux queues-de-cheval, aux chignons ou aux tresses trop serrées.

Les cheveux eux-mêmes sont normaux, seul le cuir chevelu est atteint, on peut donc faire ce que l’on veut sur les longueurs : laque, spray… Enfin, il faut éviter tout ce qui « étouffe » le cuir chevelu, type bandeau, bonnet ou chapeau sur la tête, surtout s’il fait chaud.

Peut-on faire une coloration ?

Rien n’interdit de faire une coloration, même permanente (décoloration), à condition de réaliser le test d’usage vérifiant qu’on ne réagit pas aux produits chimiques potentiellement irritants contenus dans la formule. Pour cela, appliquer un peu de produit derrière l’oreille et vérifier, 48 heures plus tard, que la peau ne présente pas de rougeurs.

Par ailleurs, il est préférable d’éviter les périodes de poussées pour ne pas agresser le cuir chevelu déjà sensibilisé. Les colorations végétales sans substances chimiques (Logona, Martine Mahé ou Terre de couleur, en magasins bios), moins allergisantes, présentent moins de risques de déclencher une poussée du psoriasis.

Dois-je le signaler au coiffeur ?

Oui, cela permet déjà de désamorcer les idées reçues, en précisant que ce n’est pas contagieux. Ensuite, il faut lui demander de ne pas utiliser des produits potentiellement irritants, comme la laque. Pour la même raison, mieux vaut refuser certains soins proposés, comme le brushing, qui chauffe et tire sur le cuir chevelu. Et pour être tranquille, rien n’empêche d’emporter son propre shampooing, les coiffeurs ont l’habitude.

Démangeaisons : comment ne pas se gratter ? Quels traitements ?

C’est un cercle vicieux : 5 minutes de grattage suffisent à accélérer le renouvellement de la peau et à réactiver le psoriasis pendant 2 semaines. Le conseil indispensable à respecter est donc de ne pas gratter les lésions psoriasiques ! Même si c’est plus facile à dire qu’à faire.

« La meilleure arme contre les démangeaisons du cuir chevelu au cours du psoriasis est le traitement local qui diminue le prurit. L’utilisation en appoint d’un antihistaminique peut être recommandée », rapporte France Psoriasis.

Mais il n’existe malheureusement pas d’astuce miracle : à chacun de trouver sa parade, par exemple en vaporisant de l’eau thermale bien fraîche, en procédant à un shampooing doux quand la tentation est trop forte ou encore en se massant du bout des doigts avec une crème apaisante, à garder dans son sac.

Si le grattage devient un tic, en alternative, il faut gratter autre chose, par exemple son pantalon ou un tissu quelconque : ça marche ! On peut aussi mettre ses traitements locaux au frigo car le froid soulage les démangeaisons.



Source link

Related Posts

Leave a Comment