Pourquoi les versements de la CAF sont-ils si en retard ?

par



allocations familiales caf

Depuis plusieurs semaines, les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) peinent à traiter les dossiers et les retards de versement s’accumulent… Et pour rattraper les retards, l’accueil du public est fermé dans certaines caisses, un jour ou un après-midi par semaine, ce qui n’arrange rien aux inquiétudes des bénéficiaires. Que se passe-t-il exactement ?

« La CAF a pris du retard dans le traitement des dossiers depuis dix-huit mois environ, mais c’est plutôt en voie d’amélioration », a récemment concédé le directeur général de la CAF, Nicolas Grivel, à Ouest France (source 1).

Quelles aides sont concernées par les retards ?

De nombreuses prestations sociales sont sujettes aux retards : 

le Revenu de Solidarité active (RSA),

l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), 

les allocations logement (APL)

les allocations familiales,

voire les pensions alimentaires (la CAF peut servir d’intermédiaire désormais). 

Nous donnons la priorité aux minima sociaux, comme le RSA et l’AAH, où la réponse est donnée en moins de quinze jours, a assuré le directeur général de la CAF.

RSA, AAH, APL… Pourquoi tant de retard ?

Nicolas Grivel invoque plusieurs facteurs : « il y a eu des difficultés liées à la mise en œuvre début 2021 de la réforme des aides au logement (…) [les retards] sont dus généralement à des anomalies informatiques qui perdurent depuis la réforme des aides personnalisées au logement (APL) ».

Les réductions d’effectifs ne sont pas non plus étrangères à l’allongement des délais de traitement : « [à la CAF] il est prévu 2 100 suppressions de CDI sur la période 2018-2022 pour un total de 36 000 agents », affirme Frédéric Neau, secrétaire adjoint de la section fédérale FO des organismes sociaux. 

Actuellement, « le délai moyen pour l’ensemble des prestations que gère la CAF (et notamment les APL) est de 17 jours ; il est en train d’être ramené à 16 jours » précise le directeur général. Comme indiqué ci-dessus, pour le revenu de solidarité active et l’allocation aux adultes handicapés (AAH), la réponse est donnée en moins de 15 jours. Seule solution : prendre son mal en patience. 

À noter : si l’instruction du dossier a pris du retard, les versements seront, bien entendu, rétroactifs. 



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire