Non, les enfants végétariens n’ont pas plus de carences

par



artur aldyrkhanov 3bwmp tyxoe unsplash

Les clichés qui entourent les végétariens sont nombreux. Ils ne mangeraient que la salade et des graines, ils manquent de protéines, c’est mauvais pour la santé d’un enfant ou encore, les végétariens auraient beaucoup de carences. Des affirmations dites sans preuves scientifiques et ce, depuis toujours. Une récente étude canadienne, qui date du 2 mai, s’est penchée sur la question, notamment sur le végétarisme chez les enfants. Les chercheurs ont cherché à déterminer s’il existait des différences de croissance ou de carences chez les enfants végétariens et les enfants carnivores.

Pas de carence détectée

Pour mener à bien leurs recherches, 8 907 enfants âgés de six mois à huit ans ont été réquisitionnés. Parmi ces enfants, 248 suivaient un régime végétarien quotidien et 338 l’étaient de façon ponctuelle. Les scientifiques ont ensuite mesuré les enfants, pris leur taux de fer, de vitamine D et observé leur indice de masse corporelle. Conclusion ? Aucune carence n’a été à signaler. Les chercheurs ont également souligné qu’il n’existe aucun lien entre le surpoids et le végétarisme.

Des enfants plus minces

S’il n’existe aucune carence ni aucun problème de surpoids, les chercheurs ont par ailleurs expliqué qu’ils ont pu remarquer que les enfants végétariens avaient tendance à être plus mince que les autres, mettant en avant « la nécessité d’une planification diététique minutieuse pour les enfants en insuffisance pondérale quand ils sont végétariens ».

Une étude à approfondir

Si les résultats sont parlants, ils résultent d’un formulaire qui a été remplit par les parents. Il est donc probable que toutes les informations ne soient pas correctes. En revanche, ces nouvelles données permettent de mettre en lumière le manque d’information que l’on détenait jusqu’aujourd’hui sur la santé des enfants végétariens. Il reste donc à déterminer si ces résultats sont vrais pour la majorité des enfants végétariens. Néanmoins, elle ouvre la voie à de nouvelles affirmations et permettent d’oublier davantage les nombreux clichés qui entourent les régimes végétariens. Oui, on peut manger autre chose que de la salade et être en bonne santé sans manger de viande.

A lire aussi :





Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire