« Mon cœur est arrivé en bout de course », Charlotte Valandrey dans l’attente d’une greffe

par



instagram charlotte valandrey

Elle repart au combat. Charlotte Valandrey a annoncé une mauvaise nouvelle sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, l’actrice a annoncé qu’elle se trouvait à l’hôpital, en soins intensifs, dans l’attente d’une greffe de cœur.  « Je ne suis pas depuis un mois en soin intensif pour une histoire de médicaments. Mon coeur est arrivé en bout de course et j’attends donc celui qui sera mon 3 ème cœur. Il peut arriver à tout moment. J’ai besoin de toutes vos ondes positives. D’amour , de bienveillance, de vos prières. Car la Warrior est moins Warrior…. « , a écrit l’ancienne héroïne de la série Demain nous appartient.

Deux infarctus et une greffe de coeur

Ce n’est pas la première greffe de cœur que l’actrice de 53 ans doit subir. Elle n’avait que 18 ans quand elle découvre qu’elle est séropositive au VIH. Quelques années plus tard, elle fait deux infarctus et doit subir une première greffe de cœur car elle a été fragilisée par la prise répétée d’AZT.

Mais elle ne lâche rien, publie un livre où elle raconte sa séropositivité et décroche un rôle dans la série à succès de TF1. Dans son livre – De cœur inconnu- elle racontait d’ailleurs : « Bien plus que le VIH, dont je n’ai jamais directement souffert, la greffe cardiaque a marqué mon corps et bouleversé ma vie ». Ce livre témoignage a d’ailleurs connu un grand succès lors de son adaptation en téléfilm.

« Je ne les supporte plus »

Dans les colonnes du magazine Gala, Charlotte Valandrey avait confié ne plus supporter prendre autant de médicaments : « Jusqu’à présent, ça ne me gênait pas. Je les avalais tous d’un coup. Depuis quelque temps, je ne le supporte plus. C’est comme un rejet. Ça ne passe plus. Je dois les avaler en six fois, et encore avec difficulté. Je crois que ça correspond à un ras-le-bol, je n’en peux plus ».

Mère d’une jeune femme de 22 ans, l’actrice avait expliqué à Ici Paris avoir « testé une kyrielle de thérapies : du shiatsu au reiki, en passant par la méditation en groupe, le chant… Je m’intéresse aussi à la naturopathie et à la médecine chinoise. Le travail que j’ai effectué a porté ses fruits sur le long terme. Depuis trois ans, je ne me sens plus dans la survie, mais dans la vie. Je suis fière d’avoir pu traverser ces épreuves difficiles ».



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire