Miss France 2022 : une ex-candidate dévoile le secret de sa perte de poids express sur TikTok

par



camille wolfrom

« Je m’appelle Cécile Wolfrom. Avant, j’étais totalement invisible« . C’est ainsi que la Miss Alsace, devenue deuxième dauphine de Miss France 2022, débute une vidéo inédite publiée sur ses réseaux sociaux TikTok et Instagram

« Un podium de Miss France, des contrats, des shootings, des voyages, des rencontres plus extraordinaires les unes que les autres, des événements uniques à travers la France […] Si j’avais dit, lorsque je faisais presque 90 kg il y a quelques années, aux personnes autour de moi que j’allais faire Miss France, ils auraient tous explosé de rire », commente la jeune femme. 

Et de dévoiler sa routine sportive et alimentaire en images : « En réalité, ça s’est fait en deux temps. Dans un premier temps, j’ai perdu 19 kilos en deux mois et demi. Et par la suite, j’ai perdu les 8 kilos restants – j’ai perdu un peu plus que 25 kilos en fait – simplement en maintenant une alimentation saine et en faisant du sport cinq fois par semaine », explique-t-elle dans sa vidéo. 

« Je perdais 2 à 3 kilos par semaine »

« Pour les premiers 20 kilos, j’ai fait un régime, assume Cécile Wolfrom. Ça s’est fait très exactement en 12 semaines. J’ai supprimé totalement plusieurs choses : les féculents, le sucre y compris les fruits, les matières grasses. » Puis elle revient sur les sacrifices qu’elle a dû faire : « Je ne mettais plus d’huile d’olive dans mes salades, je me faisais une sauce à partir de yaourt 0 %, de citron et tomates écrasées. Les légumes, c’était vapeur, la viande que je cuisais, c’était sans huile également ».

Elle a pu constater rapidement les résultats : « Je perdais 2 à 3 kilos par semaine, avec quatre séances de sport par semaine. Je faisais du bodybump (séance de renforcement musculaire et cardio). Sans alcool évidemment aussi. C’était assez drastique », reconnaît-elle, qui a fonctionné dans son cas, mais n’est pas forcément recommandé pour toutes et tous. « Moi personnellement, j’avais besoin de quelque chose de strict qui me motivait où je voyais vraiment les kilos qui tombaient jour après jour. Si je faisais juste un petit peu attention, je ne perdais jamais réellement. » En 12 semaines, la jeune femme ne s’est autorisé aucun écart : « Une fois un morceau de pain et une autre fois deux sushis. C’est tout ! », se félicite-t-elle. 

Pour rappel, si ce régime s’est avéré efficace pour la deuxième dauphine, cette perte de poids alléchante peut s’avérer dangereuse pour la santé physique et mentale (dysmorphophobie, troubles du comportement alimentaire, reprise de poids à posteriori, démoralisation, etc), d’autant plus si elle est réalisée en autonomie, sans accompagnement professionnel. 



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire