Marche Nordique : un sport complet

par


Un monde en plein mouvement ?

« En 40 ans, les jeunes ont perdu près de 30% de leur capacité d’endurance » déplore Thibault Deschamps, Référent National Sport Santé Entreprise pour la Direction Technique Nationale de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA). L’alerte est sérieuse car cette capacité à maintenir, dans la durée, un effort soutenu est justement l’un des principaux marqueurs d’une bonne santé cardio-vasculaire. Principales causes de ce laisser-aller ? La sédentarité, le manque de pratique (voire d’intérêt) pour l’activité physique ou encore la progression de l’obésité. Il est temps de recommencer à bouger !

Pour remettre le corps en mouvement, quoi de mieux que la marche nordique ? Née dans les pays scandinaves avant d’être popularisée en France dans les années 90, cette discipline combine les principaux piliers nécessaires au développement d’une condition physique optimale : endurance, force, souplesse, vitesse et coordination.

Son principe ? Similaire à celui de la marche classique, mais avec un corps légèrement incliné vers l’avant, et une propulsion encouragée par l’usage de bâtons. « En moyenne, la vitesse est de 5 à 6km/h, mais peut monter jusqu’à 8 pour les plus entraînés » explique le Conseiller technique. Résultat ? « La dépense énergétique est environ 40% supérieure à la marche habituelle ; c’est l’équivalent d’un petit footing. Avec elle, c’est 80% de la chaîne musculaire qui est sollicitée. Et cette pratique de plein air –qui se rapproche un peu de celle du ski de fond- a l’avantage de stimuler le haut du corps, souvent un peu négligé… ».  

La santé, une priorité

La marche est de loin l’activité la plus plébiscitée par les français. « Elle représente plus de 40% des pratiques déclarées. Mais celle-ci est souvent subie – comme quand il faut aller chercher sa voiture garée trop loin par exemple. Notre volonté ? La ré-enchanter ».

Depuis 2009, date à laquelle la Fédération Française d’Athlétisme a obtenu la délégation ministérielle pour la marche nordique, cette institution s’attelle à dispenser les formations autour d’elle, l’encadrer, la réglementer mais aussi la promouvoir, à travers différentes actions. Dernière en date ? Le partenariat en cours d’élaboration avec l’association Étoile des Neiges (qui soutient les jeunes atteints de mucoviscidose grâce à la pratique du sport), dans le cadre de la politique « Héritage » des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Travail du cœur, stimulation des muscles… Le résultat est payant : « C’est une excellente réponse pour les personnes en perte d’autonomie, et notamment pour celles atteintes d’ostéoporose car elle permet de maintenir la densité osseuse. » souligne Thibault Deschamps.

Cette pratique santé – qui accompagne également volontiers les sujets souffrant de risques cardio-vasculaires, de diabète, de problèmes respiratoires ou d’obésité- s’adresse ainsi très bien à tous les publics, quel que soit l’âge. « Les jeunes s’y mettent de plus en plus, dès 15/20 ans. Et on a même constaté que le public, très féminin au départ, se masculinisait ces derniers temps. On peut mesurer son niveau de pratique, il y a des outils d’évaluation développés en ce sens », soulève le Conseiller, avant d’enchaîner : « c’est aussi une très bonne alternative à la course à pieds qui peut être un peu difficile à appréhender pour beaucoup de personnes, ou un peu plus décourageante ».

Renforcement musculaire et osseux, augmentation de la capacité respiratoire, remodelage de la silhouette, diminution de la masse grasse et des risques cardio-vasculaires : marcher, c’est la santé !

2

Les Journées Nationales de la Marche Nordique, l’événement sport-santé de la rentrée !

Organisées depuis 2015 par la Fédération Française d’Athlétisme, les Journées Nationales de la marche nordique si tiendront les samedis 17 septembre, 24 septembre et 1er octobre prochains, partout en France, dans plus de 700 clubs FFA. Pratiquant ou néophyte ? Chacun est le bienvenu ! À destination du grand public, celles-ci visent à faire découvrir gratuitement cette discipline en plein essor, incontournable pour l’entretien physique de chacun, et à valoriser les apports de la pratique en club, atout supplémentaire pour le pratiquant, qui peut en effet y retrouver au quotidien les conseils d’entraîneurs qualifiés pour adopter la technique optimale et progresser régulièrement afin d’optimiser les bienfaits de la pratique.

Au programme : un aperçu de cette pratique avec initiations, échauffements et étirements collectifs, virées de 3 à 6 km, renforcement musculaire ou encore séances NORDIC’Fit, NORDIC’Fit CARDIO et NORDIC’Relais, ces disciplines dérivées de la marche nordique et créées par la Fédération Française d’Athlétisme. Tenté.e ? Découvrez le club le plus près de chez vous, juste ici !



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire