Lutter contre le déchaussement dentaire avec les plantes

by



dechaussement dentaire

Des mesures d’hygiène aux bons compléments alimentaires, en passant par l’alimentation : voici ci-dessous les bons conseils de Caroline Gayet pour lutter contre le déchaussement dentaire. Caroline est phytothérapeute, elle tient une herboristerie à Aulnay-sous-Bois et elle est l’auteure de nombreux ouvrages. 

A noter : cet article est la retranscription de l’interview dans la vidéo-expert ci-dessus. 

Objectif reminéralisation

Contre le déchaussement dentaire, il faut avant tout reminéraliser. Quand la gencive se rétracte, la dent et la racine ne sont plus bien bien assurées et menacent de tomber. Donc pour ça, en vitamines, pensez à la D3 et à la K2.

La vitamine D, tout le monde la connaît parce qu’elle aide à la fixation du calcium sur les os. Mais elle a une dimension de reminéralisation qui est intéressante. Et la K2, c’est la vitamine entre guillemets intelligente de la fixation du calcium, surtout sur les os et les dents, et donc elle est bienvenue dans cette prévention du déchaussement dentaire à raison de 50 microgrammes par jour de K2 donc. A ce dosage là, pas d’interaction avec les anticoagulants et la vitamine D3, normalement, c’est entre 2000 à 400O UI selon votre statut en vitamine D, que je vous invite à faire doser sur bilan sanguin

Les plantes : zoom sur la sauge

En parallèle de ça, il y a une petite poudre assez fantastique avec seulement trois produits : de la poudre d’argile verte, de la poudre de prêle , prêle des champs qui sont deux actifs hyper reminéralisants et aussi un petit peu de poudre de sauge qui peut être bienvenue dans le cas des saignements des gencives.

  • Mode d’emploi : toujours le faire avec une brosse à dents souple et pas médium ou dur pour agresser. Y aller toujours en douceur dans le brossage. C’est pas parce que l’on brosse plus fort que les dents sont plus propres et ça fragilise encore davantage votre gencive et donc cette petite poudre. Vous pouvez l’utiliser de trois manières. La première, c’est tout simplement d’en mettre un tout petit peu de poudre sur votre dentifrice et de vous brosser les dents avec.
  • La deuxième façon, c’est de l’utiliser en bain de bouche après le brossage des dents. Une demi cuillerée à café dans un petit peu d’eau et on vient faire un bain de bouche, on crache et ça va aider. Et enfin, troisième utilisation, c’est comme une pâte gingivale, donc vous pouvez en utiliser une demi-cuillère à café, mettre un tout petit peu d’eau avec et former une pâte à laisser poser sur les zones de dents qui se déchaussent.

Donc évidemment, vous allez saliver, vous allez l’avaler mais il n’y a aucun danger. Le but, c’est de la laisser poser le plus longtemps possible. La poudre qui regroupe ces trois poudres s’appelle Dentastique à l’herboristerie Phyt & Sens.

Le Q10 : bon anti-rides et bon aussi pour les dents !

En parallèle de ça, il existe un autre micro-nutriment très important et peu de dentistes le savent : c’est le coenzyme Q10. Il y a énormément de Q10 dans votre mâchoire et dans les cas des déchaussement dentaires, le dosage recommandé, c’est 200 milligrammes par jour.

  • Mode d’emploi : le coenzyme Q10 se prend sous forme de gélules à prendre le matin, toujours au cours du petit déjeuner. Avec du gras : il faut un petit peu de beurre ou des noisettes ou un bout de fromage parce que le coenzyme Q10 est liposoluble.

Autre chose : le Q10 aidera à vous donner la pêche parce que c’est plutôt un antioxydant qui donne de l’énergie. Et il aide aussi votre muscle cardiaque à bien fonctionner. Il est très bien en protection de la sphère cardiovasculaire, ce qui là aussi n’est jamais perdu. Et donc normalement, en prenant tout ce petit protocole là, la K2, la D3, le Q10 en voie orale et localement cette poudre à base de prêle, d’ortie et de sauge. Eh bien, vous devriez diminuer votre déchaussement dentaire.



Source link

Related Posts

Leave a Comment