L’exposition au soleil exacerbe l’apparition de trouble mentaux

par



C’est la première fois que sont mesurés les effets de la météo sur la santé mentale. Parue dans l’édition septembre 2022 de la revue Science Direct, une nouvelle étude dévoile que l’exposition à la chaleur peut déclencher de graves symptômes de troubles mentaux. (source 1)

Afin d’arriver à cette conclusion, des chercheurs ont analysé les données météorologiques de l’État de New York ainsi que celles des services d’urgences des hôpitaux. Ces informations leur ont permis d’évaluer dans quelle mesure les températures affectent les personnes souffrant de troubles mentaux.

Les hommes les plus affectés

D’après l’étude, le risque de symptômes de troubles mentaux augmente à mesure que la température, le rayonnement solaire et l’humidité s’intensifient. C’est pendant les mois de transition estivale, de septembre à octobre, que les effets se font le plus ressentir. 

Les hommes, les Hispaniques et les Afro-Américains semblent particulièrement touchés par ce phénomène.

Les chercheurs espèrent que leur analyse permettra une meilleure prise en charge des patients. 

« Comme la chaleur extrême devient de plus en plus intense et fréquente en raison du changement climatique, nous pouvons nous attendre à ce que ces changements aient des effets physiologiques négatifs sur les gens », a déclaré Shao Lin, auteur principal de l’étude, dans un communiqué. (source 2)

« Les personnes souffrant de troubles mentaux sont particulièrement vulnérables à ces changements, et nos résultats suggèrent que des facteurs de stress météorologiques multiples et simultanés peuvent aggraver les risques pour la santé », explique le chercheur. « Les efforts visant à améliorer les soins ciblés doivent tenir compte de ces facteurs combinés. »



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire