Les influenceurs australiens se ruent sur des antidiabétiques pour perdre du poids… et créent une pénurie

par



medicament diabete

Les hashtags #ozempic #ozempicjourney ou encore #ozempicaustralia battent tous les records sur TikTok. Ces derniers font référence au médicament Ozempic, un sémaglutide utilisé pour prendre en charge le diabète de type 2. En dépit des apparences, leur médiatisation n’a rien de réjouissant : les internautes vantent l’efficacité de ce traitement pour favoriser la perte de poids facile… à tel point que les personnes vraiment malades ont de plus en plus de mal à s’en procurer

« L’augmentation de la demande est due à de nombreuses prescriptions pour la prise en charge de l’obésité, pour laquelle Ozempic n’est pas indiqué. La pénurie affecte de manière significative les personnes utilisant Ozempic pour son utilisation approuvée pour le diabète de type 2 », alerte la Therapeutic Goods Administration, dans un communiqué publié à la mi-mai (source 1). La situation est telle que les autorités ont pris les devants. Pour tenter d’amortir la crise, elles ont ordonné aux médecins de réserver la prescription d’Ozempic aux personnes souffrant de diabète de type 2, rapport The Guardian (source 2).

Des effets secondaires encore inconnus

Non seulement, prendre ce médicament dans le seul but de perdre du poids est égoïste (cela empêche les patients de se soigner), mais cela peut aussi s’avérer dangereux pour la santé ! Les personnes qui utilisent ce médicament sans souffrir de diabète s’exposent à des effets secondaires non-négligeables, tels que des vomissements ou des nausées. À noter : l’Ozempic est aussi déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.

« Il y a beaucoup de problèmes dont les gens doivent être conscients, mais surtout, ce médicament n’est pas encore approuvé en Australie ou au Royaume-Uni pour la perte de poids« , a indiqué le président du Collège royal général des médecins généraliste australien, Karen Price. Autrement dit, le médicament n’a pas été élaboré pour cette indication et les effets à long terme de ce traitement administré à des personnes en bonne santé ne sont pas connus. D’où l’importance de ne pas l’utiliser n’importe comment. 

Rappelons également qu’aucun médicament « miracle » ne permet de perdre du poids. Perdre des kilos indésirables nécessite une approche globale de son mode de vie : revoir ses habitudes alimentaires, sa pratique sportive, être éventuellement accompagné par un ou plusieurs spécialistes selon l’origine de la prise de poids (psychologie, nutritionniste, etc). 



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire