les erreurs à ne plus commettre

par



shutterstock 271173485 min

L’épilation de la moustache sans avoir tester le produit

Avant de vous adonner à l’épilation de la moustache ou de n’importe quelle autre zone du visage, il est primordial de tester le produit au préalable. En effet, certaines crèmes dépilatoires et certains cires chaudes ou froides contiennent des composants allergènes ou pouvant irriter les peaux sensibles. Appliquez le produit sur une petite parcelle de peau et attendez. Si rien ne se produit, vous pouvez vous épiler sans souci. Par contre, si vous ressentez de la brûlure, de la démangeaison ou si une rougeur ou des boutons apparaissent, méfiance !

L’épilation moustache à la cire trop chaude

Il est dangereux d’utiliser de la cire trop chaude lors de l’épilation de la moustache. En plus des risques de brûlure, ce produit peut aussi provoquer des irritations. Évitez d’en appliquer immédiatement sur votre peau juste après l’avoir chauffé au pot ou au micro-ondes. Mettez-en plutôt un peu sur la peau de votre avant-bras pour vérifier la température.

Mettre de la crème juste avant l’épilation et oublier après

Si vous mettez de la crème juste avant d’utiliser la cire pour l’épilation de la moustache, la peau sera trop lisse et le produit n’adhèrera pas à la peau. Autrement dit, les poils ne se colleront pas à la cire. De même, la crème ou l’huile empêche le poil de se redresser, ce qui rend l’épilation à la pince plus compliquée. À l’inverse, si vous zappez l’hydratation après l’épilation, cela augmente les risques d’irritations.

S’épiler tous les jours

L’épilation moustache trop fréquente n’est pas la solution adaptée pour empêcher les poils de repousser. Bien au contraire, ils peuvent être encore plus nombreux et plus épais. De plus, la peau se durcit à cause de l’épilation ou du rasage à répétition, ce qui augmente les risques de poils incarnés. Espacez donc les épilations d’au moins une semaine et vous sentirez toute la différence.

Les premières épilations au rasoir

S’épiler la moustache pour la première fois au rasoir est une très mauvaise idée. Même si la praticité et la rapidité que cette méthode offre sont tentantes, les risques sont nombreux :

  • Apparition des poils incarnés (douloureux) ;
  • Les repousses rapides et épaisses (en plus elles piquent) ;
  • Les blessures car vous n’êtes pas habituée à utiliser le rasoir sur cette zone.

A lire aussi : 

Épilation du maillot : les erreurs à ne plus commettre

Epilation des aisselles : 9 astuces imparables pour des aisselles parfaites et bien douces

Epilation : 6 astuces imparables pour des jambes parfaites à l’approche de l’été



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire