Les édulcorants utilisés dans les sodas light peuvent nuire à la capacité du foie à traiter certains médicaments

par



edulcorant

Une nouvelle étude invite, une fois de plus, à se méfier des édulcorants artificiels. Selon une recherche, ces produits utilisés dans les sodas light peuvent nuire à la capacité du foie à se détoxifier et même à traiter certains médicaments.

Lors d’une étude, des chercheurs du Medical College of Wisconsin (Etats-Unis) ont découvert que certains édulcorants artificiels comme le sucralose et l’acésulfame potassium avaient la capacité d’inhiber les protéines du foie rapporte le DailyMail (source 1). Ces dernières sont responsables du processus de détoxification. Ces édulcorants pourraient donc nuire à certaines fonctions hépatiques.  Ces résultats ont été présentés lors de la réunion Experimental Biology 2022 organisée par l’American Society for Biochemistry and Molecular Biology en Pennsylvanie.

D’autres études à venir

« Nous avons observé que les édulcorants avaient un impact sur l’activité dans les cellules hépatiques à des concentrations attendues par la consommation d’aliments et de boissons, bien en deçà des limites maximales recommandées par la FDA », a rapporté le Dr Stephanie Olivier Van Stichelen, qui dirige l’équipe de recherche. Avant de compléter : « À notre connaissance, nous sommes le premier groupe à déchiffrer le mécanisme moléculaire par lequel les édulcorants non nutritifs ont un impact sur la détoxification du foie ».

Les chercheurs ont également constaté que le foie ne parviendrait plus à traiter correctement l’assimiliation de certains médicaments. Pour le moment, les chercheurs souhaitent la réalisation d’autres études pour confirmer ces premières conclusions obtenues en laboratoire. L’aspartame n’a pas été intégré à cette recherche.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire