Le caca menstruel existe vraiment et voici ce qu’il faut savoir

par



shutterstock 1693405390

Il va falloir se parler franchement : pendant les règles, notre transit nous joue des tours. Et généralement, on souffre de notre côté, sans en parler à personne et sans savoir si, finalement, c’est normal ou pas. Un peu comme les douleurs de règles. Jusqu’à ce que quelqu’un se réveille un jour et nous dise que, non ce n’est pas si normal que ça que les douleurs de vos règles soient si fortes que vous n’avez plus la capacité de bouger. Alors comme le tabou des règles a été un peu levé (on dit bien un peu), il serait temps d’essayer de lever celui sur le caca des règles. Et ce, même si ce n’est pas glamour (on vous le concède).

Pourquoi les règles affectent la digestion ?

Roulement de tambour… les hormones sont les responsables de cette digestion perturbée. En plus de notre ventre qui gonfle, de nos sautes d’humeur, de l’acné ou encore de nos maux de têtes, les hormones agissent en effet sur nos selles. Et nous sommes presque toutes concernées.

« Les fluctuations hormonales entraînent des changements digestifs avant et pendant le cycle menstruel », a expliqué le docteur Alona Pulde dans les colonnes de Glamour UK. « La progestérone augmente après l’ovulation et avec elle des symptômes de gaz, de ballonnements et de constipation avant vos règles ».

Nous voilà rassurées.

Quand est-ce que ces symptômes disparaissent ?

Ces symptômes disparaissent généralement lorsque le sang commence à couler et donc lorsque les niveaux de progestérone chutent. Mais attention, vous n’êtes pas pour autant tranquille à tous les niveaux.

« Les prostagladines, qui sont des substances semblables aux hormones, peuvent entraîner des selles plus fréquentes et même une diarrhée qui dure les premiers jours de vos règles ».

Ceci explique donc cela.

L’alimentation : la clé pour soulager ces symptômes

Qu’à cela ne tienne, il existe plusieurs façons de soulager ces symptômes qui apparaissent avant et pendant votre cycle menstruel. Et l’alimentation serait la première façon de soulager notre inconfort digestif.

« Les aliments riches en fibres vous aident à rester régulier, alors augmentez votre consommation de fruits, de légumes, de grains entiers et de légumineuses ».

Dans le même sens, certains aliments seront à éviter. Et il y en a pas mal. Ainsi, il faudra éviter le sucre, les aliments épicés, la caféine, les produits laitiers et les aliments riches en sel et en matières grasses.

L’activité physique

Contre toute attente, faire de l’activité physique pourrait aider à soulager ces symptômes digestifs.

« Les mouvements physiques aident à aller à la selle, alors assurez-vous d’inclure l’activité physique dans votre routine quotidienne. »

On parle ici de mouvements doux. N’allez pas faire du HIIT en pensant que cela va vous aider à faire la grosse commission.

A lire aussi :

Détox : voici la boisson naturelle qui va grandement faciliter votre digestion après un repas copieux (« Elle fait des miracles ! »)

Covid-19 : le vaccin modifie-t-il le cycle menstruel des femmes ?

Cycle menstruel : d’où viennent les saignements sous pilule ?





Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire