‘J’ai travaillé chez Primark et voici le secret qu’on ne divulgue JAMAIS aux clients’

by


Pour les fans de shopping, tout est bon pour faire de bonnes affaires. Et certaines enseignes sont plus prisées que d’autres pour leurs bons plans. C’est le cas de Primark. Une jeune femme qui a travaillé dans l’une des boutiques de la marque a révélé un secret qui n’est jamais divulgué aux clients.

Le modèle économique de Primark se résume en deux mots, prix et marque, dont la contraction a donné le nom de la chaîne de magasin créée en 1969. Depuis, la société irlandaise a fait du chemin avec 415 magasins dans le monde entier et un chiffre d’affaires dépassant les 8 milliards d’euros l’année dernière.

Cette jeune femme a travaillé chez Primark et a publié des vidéos sur les secrets de l’enseigne

La compagnie a sa recette : des vêtements fabriqués à bas prix dans des pays d’Asie ou en Inde et des volumes de ventes importants. L’enseigne cherche à réduire les coûts à tout prix et dépense peu que ce soit pour la communication ou l’agencement de ses magasins. Mais le résultat est là et Primark n’est devancé que par H&M et Zara en tant que chaîne de prêt à porter.

Une jeune femme, nommée Caitlin Sinnett, a récemment fait le buzz sur Internet en dévoilant certains secrets du groupe. Elle a travaillé dans une boutique et a publié sur TikTok trois vidéos intitulées « Primark secrets ». Celles-ci ont été vues par de nombreux internautes qui ont découvert une partie de l’envers du décor. L’histoire a été relayée par le journal The Sun.

@caitlin_sinnett

Primark Secrets PART 1 #justgirlythings #primarkemployee #primarksecret #primarksecrets

♬ original sound – Caitlin Sinnett

Tout est fait pour inciter les clients à revenir

Elle a tout d’abord révélé que les employés des boutiques pouvaient effectuer des commandes pour les clients. Alors que ceux-ci ne peuvent pas commander en ligne, ils sont obligés de multiplier les allers-retours pour acheter un produit spécifique s’il n’est pas en rayon. « Nous pouvons commander des choses, mais nous ne vous le dirons probablement pas », a-t-elle déclaré. De quoi faire revenir le chaland et le faire dépenser plus.

À lire également : 

Elle n’hésite pas à confier un secret pour obtenir une remise supplémentaire

Mais Caitlin Sinnett va plus loin en expliquant une pratique commune aux boutiques de l’enseigne. « Si vous voulez acheter un article, mais que vous constatez qu’il est endommagé, vous pouvez le porter à la caisse et le dire à la personne qui vous sert. Et elle demandera à son superviseur ou à son manager qui fera une remise. Vous l’obtenez à un prix réduit. »

La jeune femme a expliqué que certains clients avaient senti le filon. Ils essaient un vêtement dans la cabine d’essayage et laissent une trace de maquillage. Ensuite, tranquillement, ils se dirigent en caisse et font part du défaut à la caissière en demandant une réduction. Le prix bas devient encore plus bas, mais il s’agit là d’une combine que certains n’hésiteront pas à qualifier de malhonnête.





Source link

Related Posts

Leave a Comment