« J’ai été opéré à cœur ouvert à huit ans », Philippe Katerine revient sur l’opération qui aurait pu lui coûter la vie

par



capture ecran 50 inside katherine

Chanteur, acteur, réalisateur, dessinateur ou encore, écrivain, à 53 ans, Philippe Katerine est sur tous les fronts. Samedi 9 avril, il était l’invité de Nikos Aliagas dans le Portrait de la semaine de l’émission 50′ Inside. L’occasion de revenir sur son enfance, marquée par une lourde opération du cœur. 

« Vous avez très vite compris la fragilité de la vie, à 8 ans », lance Nikos Aliagas. En 1976, Philippe Katerine est en effet atteint d’une malformation cardiaque grave. Il doit alors subir une intervention à hauts risques.

Je comprenais dans le regard de mes parents que ce n’était pas gagné, se souvient le compagnon de Julie Depardieu. 

« Cette opération était un peu expérimentale à l’époque »

Dans les jours qui ont précédé l’intervention, le père du chanteur n’avait de cesse de le prendre en photo. « Il me prenait bizarrement beaucoup en photo la veille de l’opération. Alors que la photographie n’était pas forcément notre affaire dans la famille », raconte-t-il. 

L’intervention s’est finalement « super bien passée ». « Cette opération était un peu expérimentale à l’époque, en 1976« , explique Philippe Katerine. « Ils m’ont branché sur une machine pendant 17 minutes, où ce n’était pas mon cœur qui battait. Résultat aujourd’hui encore, quand j’ai des retards à mes rendez-vous – et j’ai souvent du retard-, ce sont toujours des retards de 17 minutes. C’est comme si j’avais 17 minutes de retard sur la Life« , s’amuse-t-il. 

Un décalage qui ne l’empêche pas de mener ses projets avec brio. Le dernier en date ? Son exposition sur le « mignonnisme », accessible jusqu’au 24 avril 2022, au Bon Marché, à Paris. 



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire