Huile essentielle de pamplemousse : comment l’utiliser ?

by



huile essentielle de pamplemousse

Comment faire de l’huile essentielle de pamplemousse ?

 « L’huile essentielle de pamplemousse est élaborée à partir des zestes ou péricarpe. Ils sont exprimés à froid pour ‘exploser’ les vésicules de la peau qui sont des réservoirs d’huile essentielle de pamplemousse », explique Emilie Jolibois, responsable ingrédients cosmétiques & extraits végétaux chez Aroma-Zone.

Huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines

Cependant, l’huile essentielle réalisée à partir du pomelo de Corse, qui a une odeur un peu différente ne provient pas d’une expression à froid. Mais alors, comment est-elle obtenue ? « L’huile essentielle est obtenue par distillation ce qui permet de retirer les furocoumarines », précise Emilie Jolibois.

Les furocoumarines sont des substances photosensibilisantes. « C’est pourquoi, pour une utilisation cosmétique ou sur le corps, il est préférable de choisir une huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines », conseille Emilie Jolibois.

Côté arôme, l’huile essentielle de pamplemousse avec furocoumarines a une odeur plus riche et plus stable également.

La composition de l’huile essentielle de pamplemousse

L’huile essentielle de pamplemousse renferme principalement des limonènes, ainsi que d’autres terpènes et des aldéhydes qui sont à l’origine de sa note subtile.

Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle de pamplemousse ?

L’huile essentielle de pamplemousse a de nombreuses propriétés.

• Elle est antiseptique. « Elle est, notamment intéressante, à utiliser en diffusion lorsque quelqu’un est malade, un rhume par exemple, pour assainir l’atmosphère », conseille Emilie Jolibois. Elle chasse également les mauvaises odeurs et désodorise les pièces.

Elle est digestive et détoxifiante du foie. « L’huile essentielle de pamplemousse favorise la digestion, notamment après un repas gras car elle facilite l’absorption des graisses, ce qui limite le risque de souffrir de lourdeur digestive », explique Emilie Jolibois.

Elle est anticellulite.

Elle est régulatrice du sébum et anti-chute de cheveux.

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse en coupe-faim ?

Une petite envie de grignoter du gras, du sucre entre les repas. Comment la faire passer ? « Tout simplement en respirant le flacon d’huile essentielle de pamplemousse quelques secondes, préconise Emilie Jolibois. Autre possibilité : verser deux gouttes d’huile essentielle de pamplemousse sur un mouchoir et le respirer dès que l’on ressent une envie de manger. » Son odeur sature les récepteurs olfactifs et fait disparaître la faim.

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse contre la cellulite ?

La cellulite touche pratiquement toutes les femmes : entre 60 % et 90 % d’entre elles en ont. Pour diminuer la cellulite présente au niveau des cuisses, des fesses, du ventre, voire parfois des bras, l’huile essentielle de pamplemousse s’utilise en massage. Voici les préconisations d’Emilie Jolibois : « Déposer 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans une cuillerée à café d’huile végétale de jojoba, d’abricot, se touloucana ou d’andiroba et masser 1 à 2 fois par jour. On peut aussi réaliser une préparation avec plusieurs huiles essentielles : dans 30 ml d’huile végétale, ajouter 35 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse, 35 gouttes d’huile essentielle de genévrier et 35 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas. »

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse pour bien digérer ?

Après un repas très (voire trop) copieux, l’huile essentielle de pamplemousse peut aider à soulager les lourdeurs digestives.« Il suffit de déposer 1 goutte d’huile essentielle de pamplemousse sur un comprimé neutre et de le prendre juste après avoir mangé », propose Emilie Jolibois.

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse pour maigrir ?

Le foie est un organe émonctoire important. Il est primordial d’en prendre soin afin d’optimiser son fonctionnement. Le détoxifier permet de favoriser l’élimination des toxines, notamment celles des graisses, de booster le métabolisme et donc de favoriser la perte de poids. Le printemps est la bonne période pour détoxifier son foie. C’est également la période de l’année où l’on envisage une perte de poids en vue de l’été qui arrive.

« On peut faire une cure détox sur 7 jours, propose Emilie Jolibois, en prenant une goutte d’huile essentielle de pamplemousse tous les matins sur un comprimé neutre. »

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse pour assainir l’air ?

Comme l’air extérieur, l’air intérieur est également pollué. Par quoi ? Les virus si quelqu’un de la famille souffre de rhume, d’une grippe…, la poussière, les poils d’animaux… Il est bien sûr recommandé d’aérer sa maison tous les jours en ouvrant les fenêtres au moins dix à quinze minutes, même en hiver ! On peut compléter cette aération par une diffusion d’huile essentielle de pamplemousse aux propriétés assainissantes.

Les conseils d’Emilie Jolibois : « si on utilise un nébuliseur, verser 10 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans le réservoir d’eau. Si on utilise un diffuseur ultrasonique, verser 1 à 2 ml d’huile essentielle de pamplemousse, soit entre 30 et 60 gouttes. Laisser diffuser 10 à 15 minutes 2 à 3 fois par jour. » Attention, ne pas laisser diffuser la nuit pendant le sommeil !

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse pour les cheveux ?

L’huile essentielle de pamplemousse peut être utilisée soit pour réguler le sébum en cas de cheveux gras, soit pour limiter la chute des cheveux.

Huile essentielle de pamplemousse et cheveux gras

Il y a deux possibilités : « Verser 1 goutte d’huile essentielle de pamplemousse dans une noix de son shampooing et se laver les cheveux, propose Emilie Jolibois. Ou préparer un ‘shampooing au pamplemousse’ en versant dans son flacon de shampooing habituel 35 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse. »

Huile essentielle de pamplemousse et chute de cheveux

Pour prévenir ou limiter la chute de cheveux, on utilise l’huile essentielle de pamplemousse en cure sur trois mois à raison d’une fois par semaine. « Mélanger 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans 1 cuillerée à café d’huile végétale de ricin, explique Emilie Jolibois. Masser le cuir chevelu avec ce mélange. Laisser poser 30 minutes à 1 heure puis rincer et faire son shampooing. »

Huile essentielle de pamplemousse et médicaments

La consommation de pamplemousse et de jus de pamplemousse est fortement déconseillée pour les personnes prenant un traitement médicamenteux, notamment contre le cholestérol, l’hypertension artérielle, la dépression, le reflux gastro-oesophagien… La raison ? Ce fruit renferme des substances (notamment de l’hydroxyzine bergamote) entraînant des interactions avec les médicaments.

« Cependant, l’huile essentielle de pamplemousse n’est pas contre-indiquée avec la prise de médicaments, rassure Emilie Jolibois. Par sécurité, il est préférable de demander conseil à son médecin avant la prise d’huile essentielle de pamplemousse par voie orale. »

Huile essentielle de pamplemousse et contre-indications

« L’huile essentielle de pamplemousse est contre-indiquée durant les trois premiers mois de grossesse, puis seulement par voie orale, prévient Emilie Jolibois. Elle ne doit pas, non plus, être utilisée chez les mères qui allaitent, chez les enfants de moins de trois ans. Photosensibilisante lorsque l’huile essentielle de pamplemousse renferme des furocoumarines, il ne faut pas s’exposer au soleil dans les huit heures qui suivent son application sur la peau. »



Source link

Related Posts

Leave a Comment