Gilles Verdez explique sa décision « radicale », « il y a une odeur »

by


Jeudi soir, les débats dans Touche Pas À Mon Poste ont dérivé sur la fréquence des douches prises par les chroniqueurs. Une discussion originale, qui a réussi à lancer une petite polémique autour de Gilles Verdez et de Benjamin Castaldi. Leurs normes d’hygiène ont quelque peu étonné les autres chroniqueurs et Cyril Hanouna !

Nombre de français déclarent se laver tous les jours. Mais ils sont encore plus nombreux à avouer ne pas se laver aussi régulièrement. Selon une étude menée en 2020 par l’Ifop, trois français sur quatre ne se lavent pas tous les jours. Les raisons sont variables, allant des économies d’eau au manque d’envie, en passant par certaines croyances selon lesquelles se laver tous les jours abimerait la peau. Il s’avère que Gilles Verdez et Benjamin Castaldi font partie de ces trois quarts de français, chacun bien à leur façon !

Gilles Verdez : « Je me lave deux fois par semaine »

Le débat a commencé peu avant que des discussions plus sérieuses sur le meurtre de Sihem Belouahmia ne soient entamées. Cyril Hanouna a partagé à ses chroniqueurs la vidéo d’une influenceuse avouant ne se laver que deux fois par semaine. Il a voulu en savoir davantage sur les habitudes de ses chroniqueurs en matière d’hygiène. La réponse de Gilles Verdez l’a pour le moins surpris !

« Alors toi, tu te laves deux fois par semaine ? », a demandé le présentateur au chroniqueur, lequel affirmant avec force ne pas se laver tous les jours. Ses raisons ne sont pas liées à une question d’hygiène, mais plutôt à une question d’économie de l’eau. « Dans le monde des gens meurent de soif, comme des gens meurent de soif, moi j’économise l’eau. Donc maintenant j’ai pris une décision radicale », a-t-il défendu. En somme, il se lave moins pour sauver la planète !

« (…) il y a une odeur »

Gilles Verdez va encore plus loin dans sa volonté d’économiser l’eau. « Quand je vais aux toilettes, je ne tire plus la chasse d’eau, je la tire une fois sur deux« , a précisé le chroniqueur. À côté, Géraldine Maillet a eu du mal à comprendre ce comportement, commençant à être dégoûtée par Gilles Verdez. « (…) même pour la grosse commission ? », lui a-t-elle demandé. Ce à quoi il a répondu « oui ».

Cyril Hanouna a été très surpris par les propos de Gilles Verdez. « Il y a de la m*** apparente quoi », s’est-il moqué. « Le monde a besoin que nous réduisions notre consommation d’eau », a défendu le chroniqueur, déterminé à aider la planète à économiser l’eau. Il a été rejoint par Benjamin Castaldi, dont les habitudes en matière d’hygiène sont assez semblables, du moins en ce qui concerne la fréquence des douches.

À lire également :

« (…) il y a une odeur »

De son côté, Benjamin Castaldi, s’il se douche tous les jours, a admis ne se laver les cheveux qu’une fois par mois. « Je les mouille tous les jours, mais le shampoing une fois par mois », a-t-il précisé. Néanmoins, l’écologie n’est pas la raison pour laquelle il espace tant son lavage capillaire. « Ça abîme les cheveux », explique-t-il. Une justification qui n’a pas convaincu Valérie Benaïm, qui a voulu sentir les cheveux de Benjamin Castaldi. Après avoir été suivie par Cyril Hanouna et Béatrice Rosen, ils ont avoué qu’il y a « une odeur de renfermé » !





Source link

Related Posts

Leave a Comment