Gauche ou droit ? Fin du débat, on sait de quel côté il vaudrait mieux dormir !

by



biba5 42

Dormir est essentiel pour notre bien-être. Plus on en apprend sur le sommeil, plus on se rend compte de son importance pour notre santé, aussi bien physique que mentale. Une nuit reposante vaut tous les soins beauté du monde. On sait aussi que les insomnies peuvent conduire à des problèmes d’obésité par exemple. Néanmoins, pour profiter de tous ces bienfaits, encore faut-il parvenir à trouver le sommeil. Pour cela, chacun·e a son approche, mais un facteur se révèle notamment crucial. 

Tout le monde a connu, au moins une fois, l’incertitude rotative nocturne qui précède l’endormissement. Se coucher d’un côté, tourner de l’autre cinq minutes plus tard. Un passage sur le ventre (si l’estomac n’est pas plein), en vain. Tenter sur le dos, à fixer un peu le plafond obscur. Rien n’y fait. Revenir en position initiale… Et cela peut durer. Si cette séquence vous parle, vous vous demandez certainement s’il y a une solution miracle, s’il existe un côté plus favorable pour dormir ? Réjouissez-vous, la réponse est oui. 

Mieux dormir, est-ce physiologique ? 

Les difficultés à trouver le sommeil peuvent être liées à une mauvaise position du corps. En effet, plusieurs études apportent des éléments qui confirment qu’un côté est plus bénéfique que l’autre pour de nombreuses fonctions de notre organisme. Comme le partage un article publié par Slate, les brûlures d’estomac, reflux gastriques et autres nausées font partie de ces facteurs qui peuvent vous tenir éveillée·e. Cette étude parue en 2000 montre que dormir sur le côté droit favorise les remontées acides, notamment après un repas copieux. 

Une position allongée sur le côté gauche, en revanche, aiderait à conserver une route naturelle pour le bol alimentaire et maintiendrait certains muscles contractés, évitant les possibilités de reflux. Par ailleurs, cela serait beaucoup plus favorable au drainage lymphatique. En réduisant également la pression sur l’abdomen, dormir sur le côté gauche, fluidifie la circulation sanguine vers la rate. Tout cela contribue à simplifier le travail de votre organisme durant votre sommeil et évite de créer des blocages qui peuvent être sources d’inconforts et de réveils intempestifs. 

Le côté, c’est déjà bien !

Dormir sur le côté, en général, se révèle être bénéfique de plusieurs façons. C’est déjà une position qui permet un meilleur alignement et un maintien plus naturel. Tête et colonne vertébrale dans le même axe contribuent à soulager les muscles et les nerfs, évitant notamment l’apparition possible de douleurs au réveil. Bien entendu, il faut veiller à avoir un oreiller adapté. Beaucoup de personnes utilisent la mauvaise taille d’oreiller et finissent, même sur le côté, par littéralement se tordre le cou. 

À lire également : 

Une hygiène de vie complète ? 

Pour celles et ceux qui ont tendance à ronfler, la position latérale est également la meilleure pour dégager les voies respiratoires. Votre partenaire vous dira merci ! Tant qu’à choisir, autant combiner un sommeil plus silencieux et des bienfaits pour votre corps en optant pour le côté gauche. Néanmoins, pour mieux dormir, il ne faut pas compter exclusivement sur le choix de votre meilleur profil au lit. En effet, il est prouvé que l’heure de coucher va grandement impacter la qualité de votre sommeil

C’est spécifiquement le temps de latence entre le repas et le moment de passer au lit qu’il faut respecter. Se coucher le ventre trop rempli, c’est la garantie de ne pas trouver aisément le sommeil. Rester sur le côté gauche pourra aider, mais sans faire de miracle. Il est ainsi bon de s’assurer d’une réelle transition entre la journée active et l’accalmie qui doit précéder la nuit. Pour cela, bannir les écrans peut également aider à reposer votre cerveau et à amorcer l’entrée dans une phase de repos. En somme, avant de vous coucher sur le côté gauche, votre corps a le droit à un véritable moment de détente.



Source link

Related Posts

Leave a Comment