Faut-il vraiment dormir avant minuit pour bénéficier d’un sommeil réparateur ?

by


Comment obtenir un bon sommeil réparateur ?

Il arrive à tout le monde de se réveiller fatigué. On passe la journée dans un état de fatigue, de somnolence, on se sent vaseux… Bref : on est dans le coaltar ! Pour éviter que cela ne se reproduise le lendemain, on se promet à soi-même que le soir venu, on se couchera tôt. On se couchera même avant minuit, pour bénéficier de ces fameuses heures réparatrices…

Mais est-ce un mythe ou la réalité ? Faut-il impérativement rentrer se coucher avant minuit, comme si on était Cendrillon ? Une vraie question que l’on se pose en France, quand on sait que le sommeil des Français se dégrade d’année en année. En effet, selon une enquête menée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance, 42 % des personnes interrogées souffrent d’au moins un trouble du sommeil. Un tiers d’entre eux estime aussi qu’ils ne sont pas satisfaits de la qualité de leur sommeil. Alors, comment améliorer ce dernier ?

Il existe plusieurs façons de s’assurer une nuit paisible : éteindre les écrans 1 heure avant d’aller dormir, faire de la méditation, veiller à manger tôt… Et prêter attention aux nombres d’heures qu’on attribue à son sommeil. Mais faut-il impérativement dormir avant minuit ? Les experts sont sceptiques !

Faut-il toujours dormir avant minuit ?

Outre l’horaire auquel on se couche, il faut surtout comprendre qu’il y a différents stades de sommeil : le sommeil lent, divisé en sommeil lent léger puis en sommeil lent profond, et enfin le sommeil paradoxal, aussi appelé le sommeil des rêves. Selon le médecin somnologue Philippe Beaulieu (interviewé par nos confrères Madame Figaro), on bénéficie d’un repos cardiovasculaire et métabolique lors du sommeil profond. En début de nuit donc, lorsque les fonctions vitales ralentissent.

Ainsi, ce ne sont pas vraiment les heures avant minuit qui comptent, mais les premières de notre nuit. Attention tout de même à respecter votre horloge biologique. Si l’on se couche tard et que l’on sait qu’on doit se réveiller tôt, on risque fortement de « sauter des heures de sommeil lent, et de s’endormir directement en sommeil paradoxal », affirme l’expert.

Autre facteur important pour être reposée comme jamais ? Être la plus régulière possible en essayant, au maximum, de se coucher et de se réveiller aux mêmes horaires. Enfin, les experts affirment que pour un adulte, il faudrait dormir en moyenne 7 h 30 par nuit. Couchez-vous donc à 1 heure du matin si vous voulez, mais vous devez dormir assez !





Source link

Related Posts

Leave a Comment