Fatigue oculaire : symptômes, traitement et prévention

by



femme se frottant les yeux bureau

Aujourd’hui, le travail se fait majoritairement grâce aux outils numériques comme l’ordinateur, le smartphone ou la tablette. Des outils qui simplifient notre quotidien mais qui impactent également la santé de nos yeux, en provoquant notamment de la fatigue visuelle.

Fatigue oculaire : qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les causes ?

A priori, l’œil n’a pas à fatiguer si l’on ne souffre d’aucun trouble de la vision, ou si ce trouble est bien corrigé. Pourtant, en cas d’insuffisance de convergence, de loin ou de près, les yeux ne travaillent pas en même temps et la vision binoculaire est laborieuse.

Un phénomène de fatigue musculaire se produit alors, surtout quand l’œil est sollicité par les écrans de télévision et/ou d’ordinateur. Et plus souvent encore si l’on est myope car l’on a tendance à enlever ses lunettes pour travailler de près.

Quels sont les symptômes de la fatigue oculaire ?

  • Un flou de loin qui traduit des difficultés d’accommodation (passage de la vision de loin à celle de près) ;
  • Des picotements, des brûlures, une sensation d’éblouissement, des maux de tête, voire des migraines ophtalmiques.

Il faut savoir que la fatigue oculaire s’aggrave avec la fatigue générale.

Comment lutter contre la fatigue oculaire et ses symptômes ?

Il existe certaines solutions pour lutter contre la fatigue oculaire.

  • Corrigez les troubles de la vision (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie) par des lunettes, lentilles ou au laser Excimer ;
  • Travaillez à bonne distance des écrans d’ordinateur, d’un bras au moins, en évitant la lumière du jour sur l’écran ;
  • Prenez soin de toujours placer votre écran à hauteur du regard ;
  • Éloignez vos yeux de l’écran, dix minutes toutes les heures, en regardant au loin pour lâcher l’accommodation. Un conseil universel, insuffisance de convergence ou pas ;
  • Faites une pause de 2 à 10 minutes par heure pour laisser les yeux se reposer ;
  • Le port lunettes antifatigue, prescrites par l’ophtalmologiste, avec des verres qui ont une légère correction « myopisante » pour faciliter l’accommodation sur écran est recommandé ;
  • N’oubliez pas de cligner des yeux pour enrayer la sécheresse oculaire. Vous pouvez humidifier l’air ambiant et prenez garde à un chauffage trop fort ou aux courants d’air, qui assèchent l’œil.

Un bilan ophtalmologique est indispensable pour repérer un éventuel glaucome dont les symptômes sont similaires.

Comment traiter et corriger la fatigue oculaire ?

Il est possible de traiter la fatigue oculaire par de la rééducation orthoptique, véritable kiné des yeux. Elle les fait travailler en 3d, dans l’espace, pour faciliter l’accommodation et la vision binoculaire, où les deux yeux fonctionnent de façon équilibrée. Ce traitement, prescrit par un médecin et réalisé par un orthoptiste, est pris en charge à hauteur de 60 % par l’Assurance-maladie.

Existe-t-il des médicaments pour soulager les yeux lorsqu’on a mal ?

Il existe uncollyre pour soulager la fatigue visuelle, Correctol d’Alcon, qui stimule les muscles de l’accommodation. Une goutte matin et soir par cures de deux mois tous les six mois.

Qu’attendre des compléments alimentaires ?

Il existe des compléments alimentaires efficaces pour soulager et prévenir la sécheresse oculaire.

  • À base d’huile d’onagre et de saumon pour les oméga 3 et 6, ces compléments alimentaires relancent la sécrétion de larmes et réduisent la sécheresse oculaire. Deux capsules deux fois par jour.
  • Les compléments alimentaires pour prévenir la fatigue visuelle contiennent de l’acide hyaluronique, qui prévient la sécheresse oculaire, et quatre antioxydants (myrtille, lycopène, lutéine, zéaxanthine), protecteurs oculaires. Deux gélules par jour.

La gym des yeux, un remède efficace contre la fatigue visuelle

Ces deux exercices font travailler les yeux de concert et optimisent la vision binoculaire afin de prévenir la fatigue visuelle.

Quelques exercices à effectuer

  • Exercice 1 : avec un stylo à fixer, placez un stylo à bout de bras devant vos yeux. Fixez le stylo et rapprochez-le de votre nez. Vous devez sentir vos yeux “tirer”. À faire deux à trois minutes par jour pendant quinze jours, puis un jour sur deux, et enfin une fois par semaine.
  • Exercice 2 : sur une feuille de papier, tracez sur une feuille deux points noirs (Ø.5 mm), à 5 cm de distance l’un de l’autre. Tenez la feuille à bout de bras, et avancez-la lentement près du nez jusqu’à ce que les deux taches noires coïncident. Il est conseillé d’effectuer cet exercice cinq minutes tous les deux à trois jours, douze fois, puis une fois par semaine.

Sécheresse oculaire devant un écran : les bons gestes de prévention

Habituellement, nos yeux clignent 15 fois par minute. Or, devant un écran, cette fréquence est divisée par deux. Conséquence : le film lacrymal n’est pas renouvelé et la surface de l’œil s’assèche. Voici quelques gestes à effectuer pour prévenir la fatigue oculaire devant un écran.

  • Forcez-vous à cligner des yeux et détournez le regard tous les quarts d’heure.
  • Appliquez des larmes artificielles de préférence sans conservateur. Ces collyres sont remboursés à hauteur de 65 % par la Sécurité Sociale lorsqu’ils sont prescrits par un ophtalmologue.
  • Massez vos paupières : « il faut d’abord réchauffer les paupières avec un masque chauffant à appliquer 10 minutes. Cela ramollit le contenu des glandes de Meibomius. Puis, massez les paupières pour faciliter le drainage des glandes », décrit la Dre Anne-Laure Fisch. Pressez la paupière supérieure de haut en bas, et la paupière inférieure de bas en haut. À faire chaque jour pendant quelques semaines, puis une fois tous les deux jours, voire une fois par semaine.

Les masques de relaxation pour les yeux, une solution high-tech

Le « syndrome de la vision artificielle », surnommé « fatigue oculaire », est fréquent. Pour le soulager, des marques ont imaginé des masques de massage high-tech.

Comment fonctionne un masque de relaxation ?

Ces masques proposent plusieurs modes de massage : par pression, par vibrations et/ou par chaleur. Leurs coussinets se remplissent d’air, gonflent et appuient sur différentes zones du contour de l’œil et les tempes, sans toucher les paupières ni les globes oculaires. Si le mode chauffant est activé, il diffuse une chaleur comprise entre 38 et 42 °C. Certains modèles sont équipés d’un réducteur de bruit pour limiter le son émis par les vibrations. D’autres incluent des ambiances sonores (bord de mer, nature…) pour favoriser la relaxation ou vous proposent d’écouter vos musiques préférées grâce à la fonction Bluetooth qui vous permet de connecter votre téléphone.

Comment faire pour reposer ses yeux avec un masque de relaxation ?

Après avoir retiré vos lentilles de contact ou vos lunettes, placez le masque sur vos yeux et ajustez la sangle pour que le massage soit confortable. Une session dure entre 10 et 20 minutes. Tous ces appareils se plient à 180°, ce qui permet de les ranger facilement et de les transporter partout.

Qui est concerné par les masques de relaxation ?

Toutes les personnes se plaignant de fatigue oculaire peuvent en bénéficier, d’après les fabricants. Mais il existe des contre-indications : les personnes souffrant de pathologies oculaires (glaucome, cataracte, décollement de la rétine…) ou venant d’être opérées des yeux. Il en va de même pour les personnes victimes d’un AVC, avec un problème de tension ou ayant une sensibilité accrue à la chaleur.

Masque de relaxation pour les yeux : quels bénéfices attendre ?

Les fabricants assurent qu’ils relancent la microcirculation sanguine du contour de l’œil et activent les voies lacrymales en exerçant une pression sur des points d’acupression précis. Une action peu probable, selon la Dre Fisch. « La glande et le sac lacrymal sont situés derrière les os. Ils ne sont donc pas accessibles à travers la peau. Et même s’ils l’étaient, leur dysfonctionnement n’est pas la cause principale de la sécheresse oculaire », explique-t-elle, avant de poursuivre : « ce trouble est lié avant tout à un dysfonctionnement des glandes de Meibomius situées à la racine des cils et chargées de produire la couche huileuse des larmes. Pour améliorer la production et libération de cette huile, il faut effectuer des soins de paupières ».

Or, les paupières ne sont pas une zone en contact avec les coussinets du masque. De ce fait, ni les vibrations, ni les pressions ni même la chaleur ne peut avoir d’effet sur ces petites glandes jouant un rôle essentiel dans la sécheresse oculaire. « Ces masques ont simplement une action relaxante », conclut l’ophtalmologue.

Notre sélection de masque de relaxation pour les yeux

Masseur oculaire Eye Massager de Climson :

Il propose 5 modes permettant d’allier le massage par pression, la chaleur et les vibrations, ou d’utiliser un seul type de massage. Ses plus : le massage sommeil diffuse uniquement de la chaleur. Ce mode très silencieux facilite vraiment la relaxation. Combien ça coûte ? 89 € (sur le site internet de la marque).

Masseur Breo masque de relaxation ISEE4 :

Il comporte 3 programmes combinant pressions et chaleur ou vibrations. Ses plus : une autonomie d’environ 2 heures et une activation rapide du mode chauffant (à peine 30 secondes). Combien ça coûte ? 108,99 € (vendu dans les magasins d’électroménagers).

MeiboPatch Masque oculaire :

Il contient des pépins de raisin qui gardent la chaleur durant 10 minutes après avoir été passés 40 secondes au micro-ondes. Ses plus : son prix. Réutilisable et en coton bio. Combien ça coûte ? 17 € (en pharmacie).



Source link

Related Posts

Leave a Comment