évitez ces fruits à haute teneur en sucre

by



shutterstock 2201211239 2

  • Lorsque l’on souffre de diabète, la consommation de sucre est à surveiller
  • Et dans certains fruits, le taux est élevé
  • Voici la liste des fruits à éviter

Le diabète résulte d’un dérèglement dans la production d’insuline, une hormone chargée de réguler le taux de sucre dans l’organisme. Selon adiam.net, environ 2 millions de personnes en France sont touchées par le diabète de type 2, caractérisé par une hyperglycémie chronique. Il est crucial de consulter dès l’apparition des premiers signes suspects. Par ailleurs, pour éviter de dépasser le seuil de tolérance en sucres, les personnes diabétiques doivent s’abstenir de consommer certains fruits, car leur ingestion peut avoir des répercussions significatives sur la santé. 

 Les dangers des cerises pour les diabétiques : indice glycémique élevé à éviter

Que vous souffriez du diabète de type 1 ou du diabète de type 2, il est fortement déconseillé de consommer des cerises en raison de leur indice glycémique dépassant 74, indiquant un niveau élevé de glucose. La consommation de ces fruits expose les personnes diabétiques à un risque typique d’augmentation de la glycémie. Pour satisfaire vos envies de fruits rouges, optez plutôt pour des alternatives telles que les fraises ou les framboises, qui, en plus de leur saveur délicieuse, sont riches en fibres, favorisant une absorption plus modérée du sucre. 

La banane est le fruit affichant le plus haut indice glycémique. Avec 20,50 g de sucre pour 100 g de banane, sa teneur en sucre est considérable. De plus, la concentration en sucre naturel tel que le fructose augmente avec la maturité de la banane. Il est important de souligner que bien que la consommation de ce fruit ne soit pas interdite, elle doit être rigoureusement surveillée. Pour les diabétiques de type 1, l’excès de sucre sanguin résultant d’une surconsommation de bananes peut être géré par une injection d’insuline. Cependant, une prudence accrue est nécessaire pour les personnes atteintes de diabète non insulinodépendant, également connu sous le nom de diabète de type 2.

Attention aux raisins : leur impact sur la glycémie

Tout comme la banane et les cerises, les raisins sont gorgés de sucres naturels et de glucides, ce qui peut entraîner une rapide augmentation du taux de sucre sanguin. Il est donc recommandé de limiter leur consommation en évitant d’en manger une grande quantité d’un coup. Top Santé suggère de les intégrer en tant que dessert après le repas, ce qui permet une digestion simultanée avec d’autres aliments. Pour profiter de repas délicieux tout en maintenant un indice glycémique bas, explorez des recettes gourmandes adaptées à vos besoins.

La mangue, avec un taux de sucre dépassant les 11g pour 100g (précisément 13,5g pour 100g), est un fruit naturellement sucré que les diététiciens recommandent de déguster en dessert, à l’instar des raisins. Bien que 90% de ses calories proviennent de sa teneur en sucres, la mangue est riche en antioxydants qui peuvent atténuer son impact sur la glycémie. Toutefois, il est toujours judicieux de consulter son médecin avant d’en consommer régulièrement. La pastèque, bien qu’elle soit recommandée pour la santé et idéale pour se rafraîchir en été, n’est pas adaptée à l’alimentation en cas de diabète. Sa concentration élevée en fructose peut rapidement faire grimper la glycémie. Si vous souhaitez néanmoins en profiter, il est recommandé de la combiner avec des aliments anti-diabète, tels que des baies.

 Contrairement à la croyance populaire, les fruits secs ne sont pas moins sucrés que les fruits frais, bien au contraire. Ils possèdent un indice glycémique plus élevé et une densité énergétique plus importante. Même en petites quantités, des dattes sèches ou des raisins secs apportent plus de calories que leur équivalent en fruits frais. Pour une expérience similaire en bouche, optez plutôt pour des noix de pécan.



Source link

Related Posts

Leave a Comment