Être grand exposerait à plus de problèmes de santé

par



myles tan rfgo9b or4g unsplash

Être grand a toujours été perçu comme un atout. Ne jamais avoir besoin de se mettre sur la pointe des pieds, faire du basket (et trouver ça facile), faire du mannequinat ou encore voir à perte de vue. Pourtant, à en croire les résultats d’une récente étude publiée dans la revue PLOS Genetics, être grand n’a rien d’enviable. Et cela concerne les problèmes de santé dont seraient davantage touchés les personnes de grande taille.

@callmeteejayy Tall people problems 🧍🏽‍♂️ #tallpeopleproblems #TheHarderTheyFall #hi ♬ FRONTIN – Omnily hunnye 🌬

Une centaine de maladie

Une équipe internationale de chercheurs s’est penchée sur les liens de corrélation entre le genre et plus de 280 000 maladies contractées chez des adultes américains. Le but ? Savoir si les grandes personnes (plus d’1m80) sont plus propices à développer certaines maladies en comparaison avec les personnes plus petites. Le résultat est sans appel : les grands ont plus de risque de développer plus de 100 maladies.

« En utilisant des méthodes génétiques appliquées au programme VA Million Veteran, nous avons trouvé des preuves que la taille adulte peut avoir un impact sur plus de 100 traits cliniques, y compris plusieurs conditions associées à de mauvais résultats et à une mauvaise qualité de vie – neuropathie périphérique, ulcères des membres inférieurs et insuffisance veineuse chronique » Sridharan Raghavan, auteur principal de l’étude.

Quelles maladies sont concernées ?

Parmi les 100 maladies, on retrouve des problèmes cardiaques comme un battement cardiaque irrégulier, mais également des risques d’infections cutanées et osseuses, des lésions des nerfs périphériques, des lésions nerveuses ou encore d’embolies pulmonaires.

Moins à risque pour d’autres pathologies

En revanche, si elles sont exposées à de nombreuses maladies, elles seraient moins à risque de déclarer des maladies du foie, une hypertension artérielles ou même d’être victime d’AVC.

« Ce qui n’a pas été clair, c’est si ces problèmes de santé sont liés à la biologie de la taille en particulier, ou le résultat de conditions environnementales telles qu’une mauvaise nutrition ou des effets socioculturels dommageables, qui peuvent également affecter la stature de quelqu’un. » Science Alert





Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire