et si vous testiez la respiration lunaire ?

by



biba5 12

S’endormir est devenu un véritable défi pour certaines personnes. Si vous en faites partie, vous ne connaissez que trop bien ces longues minutes, voire ces heures, à scruter le plafond. Compter les moutons n’a sur vous pas plus d’effet qu’un courant d’air et vous commencez à envisager des solutions plus radicales pour enfin trouver le sommeil. Avant toute chose, il est important d’analyser certains éléments. 

Les spécialistes mettent en garde contre des mauvaises habitudes qui n’aident pas à trouver le calme et donc à s’endormir rapidement. L’utilisation excessive des écrans, y compris au lit, compte parmi ces facteurs perturbants pour le cerveau. Il y a aussi d’autres éléments qui peuvent entrer en jeu. Le stress du travail ou d’autres soucis qui s’invitent dans votre quotidien peuvent devenir très pesants au moment de se coucher. Si cela impacte fortement votre vie, il est indispensable de consulter un·e spécialiste

Une autre approche pour vous endormir

Afin de tomber plus vite dans les bras de Morphée, il faut en principe apaiser son esprit. En effet, l’activité de la journée nécessite une transition pour passer à une phase plus calme et relaxante. C’est dans ces conditions qu’il devient plus facile de trouver le sommeil plutôt que de ressasser certaines pensées. Un article du magazine Glamour UK partage à ce sujet une tendance qui connaît un véritable raz de marée sur le net. Il s’agit de la respiration lunaire

Cette technique ne demande pas de s’asperger de rosée lors de la prochaine pleine lune avant de bondir dans vos draps. Malgré une appellation quelque peu mystique, l’approche repose avant tout sur une maîtrise de la respiration. Issue ici d’une pratique yogi, on retrouve ce contrôle de l’expiration et de l’inspiration dans beaucoup d’exercices de méditation. C’est peut-être là le secret pour s’endormir plus rapidement

Comment ça marche ? 

Selon une professeure de yoga citée par le magazine, il s’agit de réguler sa respiration en se concentrant sur une seule narine. On va obturer la narine droite en appuyant dessus avec le pouce droit. On emploie seulement la narine gauche pour inspirer. On bloque ensuite la narine gauche avec l’annulaire droit, relâchant le pouce. C’est là que l’on expire. La croyance associée veut que la narine gauche stimule le système nerveux parasympathique, qui contrôle notamment les aspects de digestion et de relaxation du corps. Dans tous les cas, cela permet déjà d’éviter à l’esprit de s’éparpiller, en s’organisant autour d’une seule fonction : la respiration. 

À lire également : 

Une technique à essayer 

La respiration lunaire aide ainsi à créer un espace de détente et de transition propice à entrer dans une phase de sommeil. Il n’est même pas nécessaire de la pratiquer au sol. Vous pouvez tout à fait rester assis·e sur votre lit, voire être allongé·e. L’essentiel est de bien se focaliser sur la qualité de vos inspirations et expirations. L’oxygène apporté au corps contribue à la détente et la concentration sur l’exercice maintient l’esprit éloigné du stress. Cela ne signifie pas que vous allez vous endormir en 30 secondes. Il faut pratiquer aussi régulièrement pour que les bénéfices soient optimaux. 

La spécialiste recommande également cette méthode lors des réveils nocturnes. Il arrive alors que l’on ait du mal à s’endormir à nouveau. Plutôt que de laisser le cerveau partir dans des pensées stressantes, on peut directement s’adonner à la respiration lunaire pour retrouver rapidement le calme et finir sa nuit correctement. Il existe aussi de nombreux autres exercices de respiration qui peuvent, avec régularité, contribuer à un bien-être global. Il ne tient qu’à vous d’essayer et de trouver ce qui vous convient le mieux. 



Source link

Related Posts

Leave a Comment