Éponge konjac : bienfaits ? Comment l’utiliser ? Comment la choisir ?

par



eponge konjac bienfaits utilisation

Coupe-faim, détox, hypocalorique…. Le Konjac possède de nombreuses vertus nutritionnelles. Mais, depuis plus d’un siècle, cette racine asiatique est très plébiscitée en cosmétique, notamment au Japon. Elle a été détournée sous forme d’éponge, aux vertus exfoliantes et purifiantes. 

C’est quoi une éponge Konjac ?

L’éponge Konjac est donc fabriquée à partir des racines de l’Amorphophallus Konjac, originaire d’Asie du Sud-Est. Concrètement, les racines sont séchées, puis broyées afin d’obtenir une poudre de konjac. Celle-ci est ensuite mélangée avec de l’hydroxyde de calcium naturel, chauffée, congelée, puis séchée. 

Plus douce qu’une éponge de mer, cette éponge végétale a d’abord été conçue pour laver la peau des bébés. Sa particularité ? Elle gonfle au contact de l’eau et s’assèche ensuite rapidement. 

Notons aussi qu’elle se décline en plusieurs couleurs (voir ci-dessous), selon qu’elle soit brute, ou enrichie en argile, en charbon de bambou, etc. 

Sur quelles parties du corps peut-on l’utiliser ?

L’éponge Konjac est principalement utilisée pour nettoyer le visage, mais elle peut aussi être utilisée sur tout le corps (cou, décolleté, bras, jambes, etc). Il existe des petits modèles pour le visage et d’autres, plus grands, pour le corps.

Elle convient à tous les types de peau : peaux « normales », peaux sèches, peaux mixtes, peaux grasses, peaux sensibles, en proie à l’eczéma, au psoriasis, etc.

Quels sont les bienfaits de l’éponge konjac ?

Cet accessoire « zéro déchet » permet de nettoyer la peau en douceur et de l’exfolier : elle permet de désincruster plus facilement les pores de la peau, d’éliminer les peaux mortes et aide à lutter contre l’apparition des points noirs.

Grâce à la poudre de Konjac, elle nourrit aussi le derme, active la micro-circulation et contribue à réduire l’acné, les pores dilatés, les rougeurs ou l’excès de sébum. 

Par ailleurs, cette éponge est 100 % biodégradable. Elle respecte notre peau et l’environnement. 

L’éponge Konjac peut-elle remplacer un gommage ?

Pas vraiment. Les fibres de Konjac permettent une exfoliation légère de la peau. Mieux vaut prévoir en parallèle un gommage du visage, environ une fois par semaine pour une peau nette et chasser les impuretés. Veillez toutefois à choisir votre gommage, et sa régularité, en fonction de votre type de peau.

Pour être la plus efficace et saine possible, une éponge de Konjac doit être 100 % naturelle et dépourvue d’additifs ou de colorants artificiels. Les couleurs attrayantes de certaines éponges sont liées aux actifs qu’elles contiennent. 

L’éponge originale est de couleur blanche, mais certaines sont enrichies en argile, en charbon de bambou, etc. Le choix de la couleur peut donc dépendre de votre type de peau : 

  • l’éponge Konjac rouge (à l’argile rouge) est idéale pour les peaux sèches et sensibles ;
  • l’éponge de Konjac verte (à l’argile verte ou à l’aloe vera) peut être utilisée pour chouchouter les peaux normales à mixtes ; 
  • l’éponge Konjac grise (au charbon de Bambou) convient bien aux peaux grasses, à tendance acnéique ; 
  • l’éponge de Konjac rose (à l’argile rose) s’adapte aussi aux peaux sensibles et fatiguées. 
  • l’éponge Konjac jaune (à l’agile jaune d’Asie) s’accorde bien avec les peaux matures. 

Où acheter une éponge Konjac ?

Ces produits en vogue se trouvent facilement en ligne. Mais ils sont également disponibles en plusieurs couleurs et sous plusieurs formes en pharmacie ou en boutiques physiques, selon les marques (Sephora, Marionnaud, Kiko, Nocibé, Yves rocher, Lady Green, Aroma Zone, Erborian, etc). 

Elles sont généralement vendues entre 6 et 10 euros l’éponge. Prêtez bien attention à leur composition et à leur provenance !

Avant la première utilisation, rincez abondamment l’éponge à l’eau tiède et faites tremper environ 15 minutes. Puis, au quotidien, rien de plus simple : 

  • Avant chaque utilisation, humidifiez-la à l’eau tiède, jusqu’à ce qu’elle devienne suffisamment molle. 
  • Commencez ensuite à masser votre visage avec l’éponge de façon circulaire. Ajoutez, si vous le souhaitez, une noisette de votre soin nettoyant habituel. 
  • Au bout d’une bonne minute, après avoir massé vos joues, votre front, votre menton et votre cou, rincez abondamment votre visage à l’eau claire. Puis rincez à son tour votre éponge, avant de la presser pour en extraire l’eau
  • Il ne vous reste plus qu’à suspendre l’éponge pour la laisser sécher (ces éponges sont généralement vendues avec un cordon intégré qui permet de les accrocher dans la salle de bain pour qu’elles puissent sécher à l’air libre en évitant la prolifération de bactéries). 

À noter : ce rituel peut être répété tous les jours, le matin au début de votre routine beauté, ou le soir, après vous être démaquillée et avant d’appliquer vos soins de nuit. 

Comment entretenir et quand jeter son éponge ?

L’éponge Konjac est 100 % biodégradable. Elle se conserve environ trois mois, à raison d’une utilisation bi-quotidienne. Si l’on dépasse cette période, les bénéfices risquent de s’amoindrir.  

Il est indispensable de la nettoyer à l’eau chaude après chaque utilisation. Pensez également la nettoyer plus profondément au savon de Marseille, une fois par semaine : imbibez-la de savon de Marseille et plongez-la dans l’eau bouillante une dizaine de minutes.

Si vous ne l’utilisez pas tous les jours, mieux vaut la conserver au réfrigérateur, afin qu’elle ne se dessèche pas complètement.

Changez-en quand l’éponge commence à s’effriter. Et pensez, si possible, à la composter. 



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire