De l’acide glycolique en guise de déodorant, une astuce TikTok dangereuse !

par



deodorant astuce acide glycolique

Les tendances beauté distillées sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours bonnes à suivre. En témoigne la dernière en date : une technique qui consiste à utiliser de l’acide glycolique pour limiter la transpiration... Mais qui s’avère en réalité dangereuse pour la peau. 

L’acide glycolique a de nombreuses vertus pour la peau. Grâce à son effet peeling, il permet d’éliminer les cellules mortes et déshydratées à la surface de l’épiderme et donc, de stimuler le renouvellement cellulaire. C’est pourquoi il est utilisé dans de nombreux cosmétiques pour retrouver une peau éclatante, limiter l’acné ou les premiers signes de l’âge. 

Mais son utilisation a récemment été détournée… Plutôt que de l’utiliser sur le visage, certain.e.s internautes proposent d’en appliquer au niveau des aisselles. Ils vantent une alternative « saine » et peu chère, qui permet d’absorber les odeurs désagréables. Mais en réalité, elle n’est pas sans danger. 

Rougeurs, irritations… Quels sont les risques ?

L’acide glycolique reste un actif puissant qui ne doit pas être utilisé tous les jours. Son action desquamante fragilise la peau à long terme et peut occasionner des rougeurs, surtout au niveau des aisselles, où la peau est plus fine et plus fragile. Les dermatologues ne recommandent donc pas de l’utiliser comme déodorant. D’autant qu’il n’a aucun effet sur la transpiration en elle-même, mais simplement sur les odeurs.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire