Comment soigner les callosités aux pieds ?

by



istock 928089242

Corne, callosité, cors, durillon : quelles différences ?

Lorsque la couche externe de la peau, appelée couche cornée, s’épaissit on parle d’hyperkératose. Elle est liée à la production accélérée de cellules fortement kératinisées, afin de renforcer la résistance de l’épiderme.

Delphine Grange Pelazza, pédicure podologue : Les callosités correspondent au premier degré de l’hyperkératose. Lorsque la peau s’épaissit davantage avec la peau qui commence à jaunir, c’est l’étape suivante et on parle de durillon. 

Puis, lorsque l’épaississement est encore plus important, très localisé provoquant une induration, avec un nucléus au centre, on parle de cor au pied. « Lorsque ce cor est situé entre deux orteils, on l’appelle « oeil de perdrix » précise la podologue. 
Le plus souvent, les cors apparaissent sur le dessus ou sur le côté d’un orteil et les durillons sous la plante des pieds. Les callosités quant à elles, sont généralement situées sous les talons ou sur le côté du pied.

Pourquoi on a des callosités, et pourquoi faut-il les enlever ?

L’épaississement de la peau à l’origine des callosités est dû à plusieurs facteurs. « Tout d’abord, il y a un caractère génétique car certains types de peau y sont plus sujets que d’autres » indique la podologue. 
Puis, les autres principales causes d’hyperkératose plantaire sont les frottements, les frictions, les impacts et/ou la compression importante du pied dans les chaussures. 
Parmi les facteurs de risques, on trouve également : la sécheresse de la peau, le surpoids (qui augmente la pression aux points d’appui), les déformations des pieds (hallux valgus, pied plat, pied creux …), ou encore la pratique intensive d’un sport. 

« Il est important de traiter l’hyperkératose dès le stade de callosité, pour éviter qu’elle n’évolue en cors ou en durillons, plus gênants et plus difficiles à enlever » résume la spécialiste. 
Par ailleurs, lorsque l’épaississement se situe sur le talon, le risque est qu’il finisse par se fendiller et former des fissures voire de vraies crevasses pouvant saigner.

Comment enlever la peau morte et la corne des pieds ?

La façon la plus efficace et la moins agressive pour enlever la corne ou les callosités, est la râpe à grain très fin, qui permet d’éliminer les peaux mortes en douceur. Pour plus d’efficacité, un bain de pied tiède préalable peut permettre de ramollir la peau épaisse et de rendre l’opération moins agressive. 
Une crème kératolytique à base d’acide salicylique ou d’urée peut également être proposée au patient. 

Quid des ponceuses, râpes et éplucheurs à corne?

Bien que très efficaces pour ôter la corne, les râpes électriques et les éplucheurs doivent être maniés avec extrême précaution au risque de provoquer des brûlures pour les premières ou des coupures profondes pour les seconds. « Lorsque le pied demande des soins importants, l’utilisation d’une instrumentation telle que le bistouri ou une turbine est indispensable et doit être réalisée par un professionnel » souligne Delphine Grange Pelazza. 
Une blessure au niveau du pied – zone plus exposée aux agents pathogènes- présente toujours un risque d’infection augmenté.

Crèmes, chaussettes masques : quels sont les meilleurs soins pour les pieds secs ?

La sécheresse de la peau au niveau des pieds est l’un des principaux facteurs de risque d’hyperkeratose. La prévention des callosités passe donc en grande partie par une bonne hydratation et l’élimination régulière des peaux mortes. 

« Il existe de nombreuses crèmes très efficaces, disponibles en pharmacie. C’est ce que nous utilisons en cabinet, souvent en fin de soin des pieds et c’est ce que nous recommandons aux patients » indique la pédicure-podologue. Ces crèmes peuvent aussi être utilisées comme des masques de nuit, en les appliquant généreusement avant de se coucher, et en enfilant par-dessus des chaussettes en coton.

Au rayon cosmétique des supermarchés, on trouve désormais des masques de pieds, sous forme de chaussettes garnies de soin (hydratant, exfoliant …) à porter et laisser agir pendant 10 à 30 minutes en fonction des marques. Ces produits peuvent être utilisés pour des shoot d’hydratation, mais ne remplacent pas une hydratation quotidienne à l’aide d’une crème spéciale pieds secs. 

Comment prévenir l’apparition de callosités ?

Pour limiter l’apparition de callosités, il faut limiter leur exposition à leurs principaux facteurs de risque d’apparition : 

  • Choisir des chaussures à sa taille et adaptées à sa morphologie,
  • Limiter le port de chaussures à talons hauts,
  • Hydrater quotidiennement ses pieds à l’aide d’une crème nourrissante,
  • En cas de déformation du pied, porter des semelles orthopédiques,
  • Dès l’apparition d’un épaississement de la couche cornée, poncer délicatement la zone à l’aide d’une râpe très fine,

Diabétiques : attention au soin des pieds !

Le soin des pieds requiert une attention toute particulière pour les patients diabétiques. « Ces patients peuvent souffrir d’une neuropathie périphérique, qui altère leur sensibilité au niveau des extrémités » résume la podologue. Par ailleurs, la neuropathie provoque une diminution de l’hydratation naturelle avec un plus grand risque de sécheresse, fissures et callosités.
En cas de blessures, ces personnes risquent de ne pas s’en apercevoir et donc de ne pas les soigner. Un pied diabétique mal traité peut donc évoluer en ulcération, en infection voire en gangrène, avec alors la nécessité d’amputer. 



Source link

Related Posts

1 comment

Avatar of worldwide news
worldwide news avril 3, 2023 - 11:31

I believe this is among the most vital info for me. And i am satisfied studying your article.

But wanna commentary on some normal issues, The site taste is wonderful, the articles
is in reality great : D. Excellent task, cheers

Reply

Leave a Comment