Comment changer de médecin traitant ?

by



changer de medecin traitant

Le médecin traitant, aussi appelé médecin référent, est bien souvent notre premier interlocuteur. Pour cause c’est LE pilier de notre suivi médical ! Dans certains cas, il arrive toutefois que le courant ne passe plus, que nos besoins évoluent ou que des impératifs de vie nous obligent à changer de médecin traitant. Comme le rappelle le Dr Jean du Breuillac, médecin généraliste et secrétaire général adjoint du Collège de médecine générale (CMG), « il est indispensable de choisir un médecin traitant qui répond à nos besoins et avec lequel on se sent en confiance« . Comment, donc, trouver un nouveau professionnel qui vous correspond et le déclarer ? On fait le point. 

Rappel : quel est le rôle du médecin traitant ?

Vous êtes libre de choisir votre médecin traitant : celui-ci peut être médecin généraliste ou, plus rarement, spécialiste et exercer en cabinet, dans un centre de santé ou à l’hôpital. Quoi qu’il en soit, ce médecin est généralement celui qui connaît le mieux vos antécédents personnels et familiaux. Il est chargé :

  • de centraliser votre dossier médical ;
  • d’assurer le suivi de vos éventuelles pathologies ;
  • de coordonner vos soins médicaux et d’éventuels protocoles pluri-disciplinaires
  • et de superviser la prévention de diverses maladies grâce à la réalisation d’examens réguliers de dépistage ou de vaccins.

Si besoin, il peut aussi vous donner des conseils médicaux spécifiques ou vous orienter vers des médecins spécialistes. « Il est aussi obligé de vous accorder des rendez-vous médicaux, même si un délai s’applique souvent », note le Dr Du Breuillac. 

Est-ce obligatoire d’avoir un médecin traitant ?

En France, il n’est pas obligatoire d’avoir un médecin traitant, mais le système de santé français encourage fortement les personnes à en déclarer un dès l’âge de 16 ans. Non seulement vous bénéficiez d’un meilleur suivi car votre médecin vous connaît bien. Mais vous optimisez aussi les remboursements de l’Assurance maladie : la Sécurité Sociale permet une meilleure prise en charge de vos dépenses si vous consultez votre médecin généraliste dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés (70 % du prix de la consultation remboursé au lieu de 30 % si vous passez par un autre médecin). 

Puis-je aller chez un autre médecin que mon médecin traitant ?

« Il est tout à fait possible de consulter un autre médecin que son médecin traitant, assure le Dr Du Breuillac. Certains étudiants ou travailleurs n’ont pas bien le choix lorsqu’ils doivent quitter leur ville de résidence pour une durée plus ou moins longue. En revanche, si vous prenez systématiquement rendez-vous avec d’autres médecins et ne consultez jamais votre médecin traitant, il faut peut-être envisager d’en changer. »

À noter : une déclaration de médecin traitant est valable à vie. Autrement dit, même si vous n’avez pas consulté votre médecin traitant depuis quatre ou cinq ans, il reste votre médecin traitant

Quand et pourquoi changer de médecin traitant ?

Plusieurs raisons peuvent vous emmener à vouloir changer de médecin traitant : 

  • votre médecin traitant part à la retraite sans remplaçant pour reprendre ses patients ;
  • vous déménagez et souhaitez trouver un médecin traitant plus proche de votre nouveau lieu de résidence ; 
  • vous ne vous sentez pas ou plus à l’aise avec votre médecin traitant, la communication est difficile et vous êtes en désaccord avec son approche ;  
  • vous rencontrez des problèmes d’accessibilité, que ce soit en termes de disponibilité des rendez-vous, de localisation du cabinet médical, ou d’autres contraintes logistiques ; 
  • vous développez des problèmes de santé qui nécessitent l’expertise d’un médecin ayant une meilleure connaissance de votre pathologie ou un réseau de spécialistes plus adapté à vos besoins ; 
  • etc. 

Quoi qu’il en soit, ne prenez pas cette décision à la légère : il est important de prendre le temps de choisir un nouveau médecin traitant qui répond à vos besoins médicaux et avec qui vous vous sentez à l’aise pour discuter de votre santé ! 

Comment trouver un nouveau médecin traitant ?

Comme indiqué ci-dessus, vous êtes libre de choisir le médecin traitant qui vous plaît. Certaines personnes préfèrent choisir un praticien proche de chez elles tandis que d’autres préfèrent un praticien qui exerce plus loin mais avec lequel elles s’entendent mieux. 

Quoi qu’il en soit, celui-ci doit vous donner son accord pour être votre médecin traitant ! « C’est souvent là que les choses se compliquent. De nombreux médecins sont débordés, manquent de temps et n’acceptent plus de nouveaux patients dont ils ne pourraient pas s’occuper correctement », souligne-t-il. 

Pour trouver un nouveau médecin traitant, demandez conseil à vos proches, à votre pharmacien ou à d’autres professionnels de santé, contactez différents cabinets et demandez si les médecins sont disponibles, parcourrez les annuaires en ligne ou les forums…

Mode d’emploi : quelles démarches pour déclarer un nouveau médecin traitant ? Où trouver le formulaire ?

Changer de médecin traitant est une procédure très simple, dès l’ors qu’on a obtenu l’accord du praticien, prévient le Dr Du Breuillac. Concrètement, deux options se présentent à vous : 

  • Changer de médecin traitant lors d’une consultation avec votre nouveau médecin. Dans ce cas, votre nouveau médecin traitant réalisera une déclaration en ligne auprès de l’Assurance Maladie pendant votre consultation à l’aide de votre carte Vitale. « C’est l’option la plus rapide et la plus simple : le changement est pris en compte immédiatement », précise le médecin généraliste. 
  • Changez de médecin traitant par courrier interposé. C’est une option moins courante, mais il est possible de déclarer un nouveau médecin traitant en remplissant le formulaire « Déclaration de choix du médecin traitant » (Cerfa 12 485*03 ou S3704b). « Dans ce cas, vous devez remplir et signer le formulaire vous-même, le faire signer par votre nouveau médecin traitant puis l’envoyer par courrier à votre caisse« , note le Dr Du Breuillac. À noter : le changement sera pris en compte à compter de la date de désignation du nouveau médecin traitant.

Faut-il donner des justificatifs particuliers ?

« Vous n’avez pas besoin de justifier votre choix, répond le médecin généraliste. Votre nouveau médecin peut vous poser la question à l’oral, mais vous ne devrez fournir aucun justificatif pour appuyer votre nouvelle déclaration. »

Faut-il prévenir son ancien médecin traitant avant la nouvelle déclaration ?

Vous n’êtes pas tenu(e) d’informer votre précédent médecin traitant. SI vous n’êtes pas en mauvais termes avec lui, cela peut toutefois être mieux de l’avertir pour qu’il puisse s’organiser et éventuellement accepter un ou une nouvelle patient(e) ! 

Changement de médecin traitant : pensez à récupérer votre dossier médical si besoin !

« Changer de médecin traitant est un acte purement administratif que l’on enregistre auprès de la Sécurité Sociale. Cela n’a aucun impact sur notre dossier médical : il n’est pas transféré automatiquement !« , prévient le Dr Du Breuillac. Et de préciser : « Il n’est pas obligatoire de récupérer son ancien dossier médical lorsque l’on change de médecin traitant, surtout si on n’a pas eu de gros problèmes de santé ». Si vous souhaitez le récupérer, contactez votre ancien médecin traitant et demandez-lui une copie de votre dossier

Combien de fois peut-on changer de médecin traitant ?

En théorie, vous pouvez changer de médecin traitant autant de fois que nécessaire sans vous justifier. En pratique, veillez à ne pas tomber dans le nomadisme médical ! 



Source link

Related Posts

Leave a Comment