Coaching : Apprendre à s’aimer pour mieux manager !

by


Vous accompagnez de nombreux dirigeants d’entreprises, quelle est votre mission ?

Aider les dirigeants à mener loin leurs équipes dans le respect d’eux-mêmes et des autres ! Être à la tête d’une entreprise demande des qualités professionnelles et humaines. Je trouve que l’on a trop longtemps oublié de mettre en avant ces aptitudes telles que l’intelligence émotionnelle et l’affirmation de soi. Elles sont pourtant essentielles dans le monde de l’entreprise ! Je propose un coaching intégral qui concerne quatre domaines : le corps (santé), le cœur (émotionnel et relationnel), l’esprit (gestion mentale) et l’âme (sens et unité). J’aide ces leaders à plonger en eux pour trouver ce qu’il y a de beau, leur unicité, à l’accepter et à le révéler dans leur manière d’être et d’agir. En s’appréciant dans leur singularité, en apprenant à s’aimer, en confirmant leur confiance en leurs capacités, en découvrant ce qui les anime en profondeur et en bâtissant des relations constructives autour d’eux, les leaders se renforcent, s’apaisent, libèrent les énergies et mènent loin leurs équipes. Je travaille avec également des équipes de direction pour les aider à travailler mieux en équipe et leur faire découvrir comment, ensemble, ils peuvent donner le meilleur. Je les aide notamment à trouver un sens commun à leur action et à fluidifier leurs relations.

Pouvez-vous nous parler de l’accompagnement que vous faites auprès des dirigeants familiaux ? 

J’aide les dirigeants familiaux à différents moments de la vie d’une entreprise et particulièrement pour préparer la cession ou la transmission de celle-ci. C’est une période délicate qui mérite d’être accompagnée en se donnant un peu de temps idéalement. Il s’agit de voir si l’un des enfants (ou plusieurs) a(ont) le potentiel pour reprendre et si cela s’inscrit dans un projet qui a du sens pour lui(eux). On ne peut donner le meilleur que si l’on est pleinement à sa place ! Ici les enjeux sont grands pour l’entreprise et sa performance, pour les salariés, pour la famille et l’entente entre ses membres et enfin pour chacun des membres individuellement. C’est un accompagnement passionnant tant auprès du cédant qui doit apprendre à changer de posture, que du repreneur potentiel qui doit se positionner et monter en puissance. 

Quels types d’ateliers proposez-vous ?

Je propose des ateliers tous publics sous différents formats sur trois thèmes majeurs : « Développer l’estime de soi et son leadership et prendre soin de son âme », « découvrir sa mission de vie » et « se soulager de ses blocages et retrouver son unité intérieure par le pardon ».  A travers ces ateliers j’accompagne des dirigeants d’entreprise avec d’autres personnes. Enfin, avec mon mari et d’autres dirigeants, nous avons créé en 2015 le Campus des Dirigeants dont la raison d’être est de « révéler les dirigeants à eux-mêmes, les éclairer et les renforcer pour développer des entreprises performantes, humaines et bénéfiques pour le monde ». C’est dans ce contexte que nous avons rencontré Cécile.

Cécile Jacob, vous avez été accompagnée par Virginie Tesson, pouvez-vous nous parler de votre expérience ? 

J’ai suivi un séminaire du Campus des Dirigeants qui rassemblait plusieurs dirigeants d’entreprises. L’expérience a été bouleversante et révélatrice ! Les ateliers sont très pratiques et les expériences avec les autres sont très interactives. Au travers d’exercices, on se rend assez vite compte des blocages que l’on se met et donc des barrières que l’on dresse avec les autres. Je me suis notamment rendue compte que j’avais toutes les compétences pour être Directrice Générale mais que je ne l’assumais pas et que je refusais donc de manager.

Cette expérience m’a permis de mieux m’assumer en tant que cheffe d’entreprise, en tant que femme dirigeante mais me permet également, dans ma vie personnelle, de mieux communiquer avec mon entourage. J’ai compris que j’étais la seule à savoir ce qui est le mieux pour moi et que je devais verbaliser mes attentes, personne ne pouvait les deviner !  J’encourage tous les dirigeants à suivre ce chemin introspectif et plus particulièrement les femmes ! Nous avons besoin de plus de femmes à la tête d’entreprises mais pour y parvenir il faut qu’elles assument leur qualité et leur force. 



Source link

Related Posts

Leave a Comment