Cheveux gras : causes et solutions pour retrouver confort et légèreté

par



cheveux gras causes solutions

Des cheveux lourds, mous, collants, accompagnés de pellicules grasses et de démangeaisons… Telles sont les principales caractéristiques des cheveux gras. À l’origine ? Une sécrétion excessive de sébum, qui sert quotidiennement à lubrifier les cheveux pour les protéger des agressions extérieures et de la déshydratation. Heureusement, il existe des solutions simples pour y remédier. 

Pour diagnostiquer un cheveu gras, rien de plus simple : passez votre main sur votre cuir chevelu. S’il vous paraît poisseux un à deux jours après votre shampooing, la sécrétion de sébum est excessive. Quatre jours après, vos cheveux sont moyennement gras, une semaine plus tard, ils sont normaux !

À noter : les cheveux sont souvent gras à la racine et secs au niveau des pointes, notamment lorsqu’ils sont teints ou décolorés, puisque l’excès de sébum stagne au niveau du cuir chevelu.

Quelle est la cause des cheveux gras ?

Les cheveux gras sont tout simplement dûs à une production excessive de sébum. Concrètement : le cuir chevelu est protégé par un film hydrolipidique composé de sébum et de sueur, qui pare les agressions extérieures et la déshydratation. Ce lubrifiant naturel se répartit le long des cheveux, les protège en lissant leurs écailles et les rend brillants et souples.

Il arrive que les glandes sébacées produisent du sérum en trop grande quantité (hyperséborrhée) suite : 

  • à un dérèglement hormonal,
  • à une trop grande exposition au stress,
  • à la pollution atmosphérique,
  • à des soins capillaires inadaptés (produits trop agressifs, séchage et lissage trop fréquents, gels pour cheveux, etc)
  • ou encore à une alimentation trop riche en graisses ou en sucres.

L’excès de sébum étouffe la racine des cheveux et les alourdit. Les cheveux prennent alors un aspect huileux, brillant, et peuvent s’accompagner de pellicules grasses peu esthétiques. 

Est-ce que c’est bien normal d’avoir les cheveux gras ?

Soyons claires, il est tout à fait normal d’avoir les cheveux un peu gras ! Tout comme il est normal d’avoir une peau un peu grasse ou mixte. Mais lorsqu’ils regraissent trop vite et que cela empiète sur le moral et l’estime de soi, il faut prendre les choses en main. 

À quelle fréquence faut-il faire un shampoing ?

On lave ses cheveux dès que le cuir chevelu est sale, non pas quand les cheveux sont ternes ou plats. Chacun son rythme, donc. Mais si on les lave quotidiennement, il faut essayer de passer à tous les deux jours, pour rompre le cercle vicieux de la surproduction de sébum. Car plus on les lave, plus ils ont tendance à graisser rapidement. On peut, par exemple, remplacer un lavage par un rinçage, pour éliminer les résidus graisseux liés à la pollution par exemple. Et au moment du shampooing, on évite d’exciter les glandes sébacées en massant activement le cuir chevelu avec une eau trop chaude !

Quel shampoing utiliser ?

On mise sur une petite quantité d’un shampooing très doux, au pH neutre. Et entre deux lavages, on n’hésite pas à utiliser du shampoing sec ou des poudres ayurvédiques telles que la poudre de reetha qui vous permettra d’assainir votre cuir chevelu et de réguler le sébum. Veillez toutefois à ne pas trop en abuser, à trop forte dose, ces produits de dépannage peuvent faire augmenter la production de sébum. 

Évitez de préférence les shampoings à base de silicone ou de collagène, qui graissent et alourdissent la fibre capillaire. Ces composantes ont pour objectif de rendre les cheveux doux et brillants, mais s’avèrent difficiles à rincer et laissent souvent des résidus dans les cheveux. Vos cheveux ne graisseront que plus rapidement. 

Quel masque utiliser pour les cheveux gras ?

Comme pour le shampoing, on mise sur un masque doux ou un après-shampoing adapté aux cheveux gras. Le plus important est de bien les appliquer sur les pointes, non sur le cuir chevelu, pour ne pas stimuler la production de sébum. Une fois que le masque ou l’après-shampoing ont assez posé, rincez délicatement à l’eau froide. 

Les habitudes à mettre au placard

Pour éviter de stimuler la production dé sébum, plusieurs précautions à prendre :

  • Ne pas utiliser de shampoing pour bébé ou enfants, certes très doux, mais qui ont un effet surgraissant inadapté ; 
  • Ne pas frictionner trop vigoureusement votre cuir chevelu lors des shampoings, ce qui aurait un effet contre-productif ; 
  • Utiliser une eau à température modérée, voire froide et ne pas lésiner sur le rinçage pour bien éliminer les résidus ; 
  • Ne pas trop malmener vos cheveux au moment du séchage : on évite les sèche-cheveux trop chaud près des racines par exemple. 
  • Abandonner les shampoings trop agressifs pour le cuir chevelu, à base de sulfate, de paraben ou encore de silicone.

Quelle hygiène de vie adopter si les cheveux regraissent trop vite ?

  • Pour limiter le stress et la fatigue, veillez à maintenir une bonne hygiène de sommeil et à éviter les excitants (alcool, café, etc).
  • Au quotidien, évitez de trop toucher vos cheveux : en y passant vos mains, vous stimulez la production de sébum, d’autant plus si vos mains sont sales. 
  • Optez aussi pour une brosse à cheveux aux dents espacées, qui ne brisent pas les écailles des cheveux. Ou, mieux encore, pour une brosse en poils de sanglier, qui permet de régulier l’excès de sébum. Attention toutefois, elle a tendance à rendre les cheveux électriques. 
  • Côté assiette, limitez les apports en graisses saturées et en sucres rapides (charcuterie, fritures, confiseries, etc). Privilégiez les fruits et légumes riches en vitamines, oligoéléments et minéraux. 

Les solutions naturelles contre le cuir chevelu gras

Outre l’entretien et l’alimentation, certaines astuces naturelles permettent de limiter la production de sébum. Il est par exemple possible de créer ses propres shampoings à base d’argile verte ou de bicarbonate de soude. Deux alternatives idéales pour éliminer le sébum, les résidus de calcaire et de pollution. Petit à petit, vous parviendrez ainsi à espacer les shampoings. Vous pouvez aussi tabler sur la phytothérapie : la bardane ou encore l’ortie sont par exemple connues pour leurs vertus purifiantes.

Quelques gouttes d’huiles essentielles d’orange, de lavande, ou encore de sauge peuvent être ajoutées directement au shampooing, dans le creux de votre main, pour leurs propriétés toniques et régulatrices de sébum. Au moment de rincer vos cheveux, vous pouvez également mélanger quelques gouttes d’huiles essentielles de thym ou de romarin, aux propriétés astringentes, avec une cuillère à soupe de vinaigre ou de citron pour resserrer les écailles des cheveux. Diluer ensuite le tout dans un litre d’eau et versez-le sur vos cheveux. Rincez ensuite à l’eau froide, ou tiède. 

Le shampoing sec ou des poudres ayurvédiques permettent de masquer efficacement un cuir chevelu gras et luisant, mais à défaut d’en avoir dans ses tiroirs, il est possible d’adopter des coiffures spécifiques qui camoufleront vos cheveux sales. Vous pouvez par exemple :

  • nouer vos cheveux avec un foulard pour faire une queue-de-cheval haute ou basse, de cette façon, vous attirerez l’attention sur autre chose que vos cheveux sales. 
  • Adopter des tresses collées ou une tresse couronne pendant quelques jours, ce qui vous permettra de tenir quelques jours supplémentaires entre deux shampoings
  • Bandanas et serre-têtes seront aussi vos meilleurs alliés. 

Côté coupe, si on a tendance à avoir les cheveux gras, mieux vaut les alléger en les dégradant pour leur permettre de respirer au maximum.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire