Cette nouvelle encre rend les tatouages vraiment magiques et pourraient bien être l’ultime trend de 2024

by



2 82

Comment composer avec un tatouage qui ne nous plaît plus ? Nombre de trentenaires affublés d’un caractère chinois dont ils ne sont pas vraiment sûrs de la signification ou d’un « Peace » en bas du dos se posent la question. Quand le froid de l’hiver les garde de devoir se justifier de cette petite bêtise auprès des autres, la belle saison leur offre peu d’échappatoires.

Se débarrasser d’un tatouage qu’on ne saurait voir

Comme leurs (mal)heureux détenteurs, les tatouages vieillissent. Aussi, ne plus trouver pertinent son « Carpe diem » n’est pas le seul regret de ces tatoués ayant également pris en maturité. Prise de poids, frottement, exposition au soleil, avec les années, les formes autrefois si nettes d’un dessin ou de quelques mots en prennent un sacré coup.

L’explication de ce phénomène est tout à fait accessible à nous autres profanes. Si les gouttes d’encre sont captées éternellement dans les cellules, au fil du temps, celles-ci se divisent et se séparent. Alors, l’encre se diffuse sous la peau et le tatouage s’estompe petit à petit.

Les tatouages sont éternels, mais…

Les tatouages sont éternels, certes, mais une rose sur l’omoplate est bel et bien condamnée à faner. Si le spectacle de cette décrépitude vous est insupportable, il existe une solution pour préserver vos yeux et votre moral. Seulement, cette dernière devrait, elle, laisser sa trace sur vos finances.

Comptez ainsi entre 100 et 400 euros par séance de laser. Ce procédé, qui nécessite plusieurs rendez-vous selon l’étendue de l’œuvre, permet de détatouer en faisant exploser les gouttes d’encre piégées dans les cellules pour les transformer en une poudre évacuable par le corps.

À lire également : 

« Activer » ou « désactiver » son tatouage grâce à la Magic Ink

Du reste, il n’y a pas que ceux qui déplorent leur rencontre avec l’aiguille qui s’intéressent aux diverses manières de se débarrasser d’un tatouage encombrant. Si votre profession corporate qui ne souffre pas ces fantaisies vous mène à visiter New York, ne manquez pas de faire un tour dans le studio d’une star du milieu : Keith « Bang Bang » McCurdy. De Cara Delevingne à Rihanna en passant par Miley Cyrus, ce géant du tatouage a planté son aiguille dans la peau du tout Hollywood. Précurseur, il a su développer avec un professeur de l’université du Colorado une méthode exclusive à son salon à même de faire disparaître les tatouages.

Oui, vous avez bien lu. Avec sa fameuse Magic Ink, encre magique en français, le tatouage apparaît et disparaît selon qu’on l’expose ou non à une petite lampe spécifique. Pour le moment, seul Bang Bang propose aux rares qui parviennent à décrocher un rendez-vous avec lui ou un membre de son équipe le privilège d’ »activer » ou « désactiver » son design, mais la technique pourrait rapidement se diffuser. Et pour cause, dixit Bang Bang lui-même, il s’agit du futur du tatouage.



Source link

Related Posts

Leave a Comment