Cette mauvaise habitude serait fatale pour notre peau en hiver (et pourtant, on continue !)

by



5 93

Les journées raccourcissent, le thermomètre descend. L’hiver approche ! En cette saison, le vent et le froid affectent votre peau, la rendant plus sèche, terne, sensible et rugueuse au toucher, plus réactive. Cet hiver, vous ne souhaitez donc pas la laisser sans protection. Vous avez décidé de la nourrir, de l’apaiser, de la renforcer. C’est évidemment une bonne initiative, mais tous vos efforts pourraient se voir anéantis par une mauvaise habitude que l’on a tous. De quoi s’agit-il ? On vous explique.

Les effets de l’hiver sur notre peau

Maintenir une bonne hydratation constitue l’un des éléments essentiels pour préparer votre peau à l’hiver. Les mois froids ont tendance à priver la peau de son humidité naturelle, entraînant sécheresse et diminution de la souplesse des couches supérieures de la peau. Il est donc crucial de compenser cette perte en optant pour des produits hydratants performants. Choisissez des crèmes plus riches et plus épaisses. Elles offrent une protection supplémentaire contre les éléments.

Pendant la saison hivernale, la peau est déjà soumise à des contraintes liées au froid et à la sécheresse de l’air. L’utilisation de produits de nettoyage agressifs peut aggraver cette situation en éliminant les huiles naturelles de la peau, pouvant entraîner une sécheresse excessive et une irritation. Il est essentiel d’opter pour un nettoyage doux afin de préserver l’équilibre naturel en minimisant la perte d’humidité.

Une mauvaise habitude

La version britannique du magazine Glamour souligne également une habitude commune à tous en hiver qui peut altérer la qualité de la peau. Selon les spécialistes consultés par la revue, le chauffage central est l’un des nombreux adversaires de cette dernière.

Le docteur Paris Acharya, médecin esthétique, explique : « D’autres facteurs hivernaux peuvent affecter cela, notamment le chauffage central. Les radiateurs que nous allumons lorsque la température baisse peuvent affecter l’air. Ce qui signifie que la plupart de l’air avec lequel nous entrons en contact, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est sec et manque d’humidité ». Il est ainsi recommandé d’utiliser un humidificateur d’air si vous souhaitez maintenir le chauffage allumé.

À lire également :

L’effet des variations de températures

Les variations de températures entre les intérieurs chauffés et le froid extérieur sont également néfastes pour la peau. « Le changement de température de chaud et confortable à l’intérieur à froid à l’extérieur provoque également une dilatation des vaisseaux sanguins. Cela aggrave les rougeurs de l’acné et de la rosacée », explique le docteur. Dans la chambre, le fait de dormir avec un chauffage élevé assèche la peau, la rendant encore plus tendue au moment même où elle cherche à se régénérer. Le résultat : l’apparition de petites ridules et un vieillissement prématuré de la peau.

Pour éviter ces désagréments, éteindre le chauffage pendant la nuit apporterait déjà de nombreux bienfaits à votre peau. Outre les économies financières réalisées, votre peau bénéficierait d’une atmosphère plus fraîche. Il est ainsi recommandé de maintenir une température de 18 degrés dans la chambre durant le sommeil. Ensuite, combattez la sécheresse de l’épiderme en choisissant une crème pour le visage riche et épaisse tout au long de l’hiver. Votre peau vous en sera reconnaissante.



Source link

Related Posts

Leave a Comment