Cette mauvaise habitude, loin d’être hygiénique, fait de votre maison un vrai nid à microbes !

by


Après avoir fait la petite ou la grosse commission, il est indispensable de tirer la chausse d’eau. Vous connaissez l’effet papillon ? En fait, ce geste, qui nous semble parfaitement anodin, en l’occurrence ici, enclencher le dispositif permettant d’expulser nos excréments vers les égouts, peut générer de grandes conséquences. On vous explique… Nos selles sont composées des résidus de notre digestion, c’est-à-dire, d’eau, de déchets biologiques, de cellules mortes, mais surtout de bactéries. Tout comme notre urine est constituée d’eau, d’urée, de créatinine, d’ammoniac et d’acide urique.

via GIPHY

Si le fait d’évacuer nos déchets organiques est tout à fait naturel et sain, on ne peut pas dire que nos excréments le soient. En effet, si les toilettes ne sont pas nettoyées régulièrement, avec vigilance et minutie, avec les produits adéquats, la cuvette devient un piège à microbes. Cette dernière contiendrait environ huit germes différents au cm². Beurk. De plus, les WC sont très souvent partagés par diverses personnes, parfois malades, alors, on vous laisse imaginer la panoplie de vilaines petites bébêtes qu’elles renferment…

C’est dég’ !

Oui, absolument ignoble. Mais, comprenez : si vos toilettes sont munies d’une lunette, ce n’est pas pour rien. Vous voyez où l’on veut en venir ? Il faut absolument fermer d’abattant après chaque utilisation ! Et pour cause, la puissance de la chasse d’eau favorise la propagation de virus et de microbes, ainsi, lorsque vous la tirez sans rabattre le chapeau, vous inhalez, sans le savoir, toutes les bactéries en prolifération de votre pipi, additionnées à celle de vos matières fécales (celles des autres aussi). Bon app’.

Ce n’est pas tout, car grand nombre d’individus ont leur cabinet dans la salle de bain. Vous avez pensé aux serviettes de douche ou aux brosses à dents contaminées que vous utilisez pour vous nettoyer ? De plus, il est de notoriété publique que l’humidité privilégie le développement des germes. À la poubelle ! Alors, maintenant, vous le savez, lorsqu’on fait ses besoins : 1 on nettoie ; 2 on abaisse le couvercle ; 3 on enclenche la chasse d’eau ; 4 si on le peut, on aère en ouvrant la fenêtre ; 5 on assainit la pièce avec un spray désinfectant, aux huiles essentielles par exemple (cela permettra de faire également office de spray anti-odeurs) ; 6 on se lave les mains. D’ailleurs, si vos waters, comme dirait papy, sont à proximité de votre chambre, pensez à bien fermer la porte, pour ne pas faire de la totalité de votre maison un nid à microbes…



Source link

Related Posts

Leave a Comment