Cet exo de fitness serait parfait pour lutter contre la fatigue mentale, selon un expert

by



7 17

L’un des grands maux de ce siècle, cousin du stress, est la fatigue mentale. Difficultés à se concentrer, pertes de mémoire ou encore irritabilité, ces symptômes font vivre un véritable enfer à nous et à nos proches. Qu’est-ce qui différencie votre difficile avancée dans un brouillard permanent de la fatigue dite « classique » ? Selon ceux qui l’expérimentent et les experts, il s’agit là de la réponse physique à un sentiment de lassitude, une perte de volonté après avoir longtemps bataillé sans obtenir les résultats escomptés.

Quand la fatigue mentale vous gâche la vie

D’ailleurs, rien ne vaut les mots d’une véritable spécialiste en la matière pour définir cet état de fatigue si particulier. « Tout comme la fatigue physique, la fatigue mentale se traduit par une usure de nos capacités d’adaptation. Après une surexposition et une surexploitation de nos capacités mentales à des stimuli divers mais en pression constante, sans repos ni silence, nos capacités d’attention se restreignent jusqu’à l’impossibilité de pouvoir penser, ressentir et réagir de façon appropriée. Le sommeil est rendu difficile, le corps finit par en être affecté, et la fatigue est généralisée. », explique Isabelle Méténier, psychologue, auteure du livre Et si c’était la fatigue mentale ?

Du reste, dans la mesure où certaines études affirment qu’une pratique sportive assidue pourrait constituer une alternative intéressante aux antidépresseurs, se donner à la salle permettrait également de venir à bout de ce manque d’énergie que nous semble insurmontable. Alors, prêt à combattre le mal par le mal ?

La thérapie par le sport

C’est là ce que nous propose une étude récemment publiée dans la National Library of Medicine. Pour que l’exercice physique finisse par avoir des effets bénéfiques sur la fatigue mentale, cette dernière nous incite à transpirer à grosses gouttes, mais pas n’importe comment.

L’exercice idéal pour enfin voir sa jauge d’énergie afficher 100 %, c’est celui auquel Jane Fonda a converti la ménagère américaine dans les années 1980. « L’exercice aérobique modéré permettait une meilleure récupération de la flexibilité cognitive, de l’humeur, de la fatigue, de la capacité cognitive autoperçue et de la motivation par rapport à un traitement de contrôle actif. », peut-on lire.

À lire également :

Retrouver toutes ses capacités grâce à l’aérobic

À en croire ces universitaires, « l’exercice aérobique modéré est aussi plus efficace que le traitement de contrôle passif, à l’exception de la fatigue et de l’agitation. » Ladite étude souligne ainsi le fait qu’une séance d’exercice aérobique contribue activement à régénérer la flexibilité cognitive, à améliorer les performances et le bien-être général.

Par ailleurs, inutile de réserver un créneau monstre dans votre journée pour obtenir un mieux. Trente minutes d’exercice seulement permettent d’améliorer la mémoire, la capacité de raisonnement et l’organisation. Pas de temps à perdre donc, on enfile un legging fluo et one, two, three go !



Source link

Related Posts

Leave a Comment