C’est prouvé, la grande majorité des femmes préfère les hommes musclés

par



istock 1140016992

Si vous êtes un homme plutôt frêle, aux pectoraux peu apparents et aux tablettes de chocolat inexistantes, vous n’êtes hélas pas l’homme idéal. Selon une étude de l’Université Griffith (Queensland, Australie), les femmes hétérosexuelles préfèrent les hommes musclés. Initialement publiée en décembre 2017, l’étude a été révélée par nos confrères de IFLScience ce 1er juin.

Menée sur le thème de l’attractivité physique masculine auprès de 160 femmes, celle-ci a en effet montré que les femmes ont une préférence pour les hommes physiquement forts. Si les chercheurs n’étaient pas surpris de ce résultat, ils l’ont été, en revanche, à propos de l’importance du phénomène : “Nos données n’ont pas permis de trouver une seule femme qui préférait les corps masculins plus faibles ou féminins”, a commenté Aaron Sell, co-auteur de l’étude, publiée dans la revue Proceedings B de la Royal Society.

Selon les chercheurs, cette étude va à l’encontre de l’idée selon laquelle il existerait un point de non-retour pour les muscles, et qu’au-delà d’un certain seuil, le fait d’avoir beaucoup de muscles devient peu attrayant. 

Contrairement à des études antérieures, où des dessins d’hommes étaient utilisés, les 160 femmes ont ici été exposées à des photographies de corps masculins plus ou moins musclés, et ont été invitées à évaluer leur attirance pour ces corps. Les hommes recrutés pour l’expérience, des étudiants ainsi que des hommes s’exerçant dans un gymnase, ont également subi un test de force.

Verdict : la force des hommes s’est avérée être le prédicteur le plus puissant de son caractère attirable. Être grand était également bénéfique, tandis que le surpoids était plutôt un désavantage en termes d’attirance. “Nos résultats suggèrent que même si vous êtes un peu en surpoids, avoir l’air fort peut contrebalancer cela. Fondamentalement, être un gars fort et gros est [bien perçu], ce qui, je pense, apportera du réconfort à beaucoup”, a commenté Aaron W. Lukazsweski, co-auteur de l’étude.

L’équipe s’attèle désormais à analyser les préférences des femmes en matière de visages et d’attractivité faciale. Les visages moins masculins voire aux traits un peu féminins seraient mieux perçus que les visages plus “virils”, selon plusieurs études. « Il semble que le visage soit analysé différemment par les femmes, et nous ne savons pas encore pourquoi », a conclu Aaron Sell.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire