Ces 10 aliments donnent une mauvaise haleine à tous les coups (nos conseils pour y remédier)

by



haleine

Différentes causes sont à l’origine de la mauvaise haleine. La consommation de tabac, par exemple. Mais cela peut aussi venir de problèmes médicaux comme le reflux gastro-œsophagien ou d’un problème endocrinien tel que le diabète. Une mauvaise hygiène bucco-dentaire est néanmoins l’une des causes les plus fréquentes, car elle entraîne caries, abcès dentaires, aphtes et gingivite, etc. Mais l’un des facteurs principaux reste l’alimentation. En favorisant l’apparition de bactéries dans la bouche et des réactions chimiques dans l’appareil digestif, certains aliments sont la cause principale de la mauvaise haleine. On vous donne le top 10 de ces aliments qui provoquent une mauvaise haleine.

Les aliments provoquant le plus la mauvaise haleine

En premier lieu vient l’ail. Cela s’explique par la présence de l’aniline, un composé qui permet à l’ail de se protéger des insectes. Une fois ingéré, il se dégrade en composé organique soufré difficile à éliminer pour l’organisme. C’est pourquoi la consommation d’ail entraîne une mauvaise odeur durable et affecte la transpiration, l’urine et la muqueuse buccale. Même chose avec les épices (curry, cumin, etc.) ou le piment, ils sont à consommer avec modération si vous avez prévu un tête à tête. En effet, ces ingrédients sont connus pour favoriser la mauvaise haleine.

Les anchois et les sardines. Leur goût fort qui imprègne la bouche, ainsi que leur teneur en sel ont tendance à rendre la bouche sèche. Cela peut donc provoquer la mauvaise haleine. De manière générale les aliments riches en protéines animales comme la viande rouge peuvent favoriser la mauvaise haleine. Leur consommation peut en effet modifier le pH buccal et cela à cause des acides aminés dans la viande, qui vont favoriser l’apparition de bactéries dans la bouche. La digestion n’arrangera pas la situation. Au cours des processus digestifs, les acides aminés dans la viande se transforment eux aussi en composés sulfurés qui seront évacués dans l’air expiré.

Les aliments au goût très fort

Le fromage, et cela n’a rien de surprenant car les fromages forts (bleu, camembert, munster, etc.) imprègnent immédiatement la muqueuse buccale. De manière générale, les produits laitiers favorisent la mauvaise haleine à cause de leurs albuminoïdes. Elles sont issue de la transformation des protéines pendant la digestion, elle relâchent des composés sulfurés qui sont les responsables de la mauvaise haleine. Chorizo, jambon, saucisson qui sont les meilleurs amis du fromage lors d’une raclette sont eux aussi causes de la mauvaise haleine.

Les œufs durs au delà de l’odeur soufrée qu’ils peuvent parfois dégager, laissent aussi une forte imprégnation en bouche et donc mauvaise haleine. Même chose pour le chou car cela fonctionne avec les mêmes mécanismes que l’ail ou l’oignon, tels qu’évoqués plus tôt. La mauvaise haleine provient de la présence de composés organiques soufrés relâchés lors de l’expiration de l’air.

Les aliments contenant du sucre n’évitent pas d’avoir mauvaise haleine. Bonbons, chocolats, desserts et pâtisseries à l’instar des boissons sucrées (sodas, jus de fruits, etc.) nourrissent les bactéries qui en raffolent particulièrement. Et plus les bactéries se développent, plus les odeurs deviennent fortes. Même chose pour l’alcool en asséchant la bouche et réduisant la production de la salive (protectrice et antibactérienne), il favorise la prolifération des bactéries à l’origine des odeurs. En outre, l’alcool est riche en sucres qui font le bonheur des bactéries.

A lire également :

Quelles solutions contre la mauvaise haleine ?

Une bouche sèche va favoriser la mauvaise haleine, il faut donc boire beaucoup d’eau pour limiter le développement des bactéries. Boire du thé vert et du thé noir aide aussi à éviter les mauvaises odeurs buccales. Mettre une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur votre langue ou manger une feuille de menthe ou de persil est aussi une solution. Cela permet de rafraîchir l’haleine et présente moins de risques pour l’estomac que les chewing-gums sans sucre.



Source link

Related Posts

Leave a Comment