Cernes violets : comment les atténuer ?

by



cernesviokets

Cernes bleutés à violacés : quelle différence avec les cernes pigmentaires ?

Il arrive que la zone du contour de l’œil arbore une couleur bleutée à violacée. Le regard semble alors fatigué surtout si les cernes sont associés à des poches ou à des creux sous les yeux.

Attention, lorsque les cernes sont particulièrement foncés, il y a des chances qu’il s’agisse de cernes pigmentaires et non pas de cernes violacés. En effet, les cernes pigmentaires (qui concernent souvent les peaux foncées) sont liés à une accumulation de mélanine, tandis que les cernes violets sont la conséquence d’unemauvaise circulation sanguine et lymphatique. Nous parlons de cernes vasculaires. Et oui, la zone du contour des yeux est si fine et si vascularisée qu’elle laisse transparaître la coloration des capillaires sous-cutanés. Les cernes bleus sont le type de cernes le plus fréquent.

Les cernes pigmentaires sont fréquents chez les peaux foncées. Ils peuvent aussi avoir une origine inflammatoire. Ils n’ont donc rien à voir avec les cernes bleutés à violets que nous retrouvons au contraire plutôt chez les peaux claires et fines. Dr Arnaud Lambert, médecin esthétique.

Et l’expert d’ajouter : « Cette couleur bleue correspond en fait au sang qui stagne dans les vaisseaux sanguins et que nous percevons par transparence. Pour éviter ces cernes, deux solutions : dynamiser la circulation sanguine sur cette zone ou donner de l’épaisseur aux tissus situés au-dessus des vaisseaux sanguins.

Causes : pourquoi mes cernes sont de couleur violette ?

Les cernes bleus à violacés sont la conséquence d’un ralentissement de la circulation sanguine et lymphatique visible. Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’apparition de ce type de cerne :

  • une peau claire et fine ;
  • le vieillissement ;
  • un manque de sommeil ;
  • une alimentation déséquilibrée ;
  • un environnement pollué ;
  • des carences nutritionnelles (notamment en fer, en zinc et en vitamine C) ;
  • une insuffisance veineuse ;
  • le tabagisme ;
  • une consommation accrue d’alcool ;
  • le stress chronique.

Ainsi, la première solution contre les cernes violacés est une amélioration de son hygiène de vie (augmentation du temps de sommeil, alimentation équilibrée, sevrage tabagique…). En outre, les coméstiques et la médecine esthétique offrent de bons résultats. 

Cosmétiques : que faire contre les cernes violets ?

Afin de vous débarrasser des cernes violacés, l’idéal est d’opter pour un sérum pour le contour des yeux contenant de l’acide hyaluronique (hydratant) et certains actifs drainants et décongestionnants : caféine, vitamine K

En réalité, il est difficile d’obtenir une solution bien efficace contre le cerne bleu. Néanmoins, la caféine donne quelques résultats. Quant à la vitamine K, elle est peut être plus efficace prise oralement sous forme de complément alimentaire.  Cyril Laurent, docteur en biologie moléculaire et expert en cosmétologie 

Une fois votre sérum appliqué, optez pour une crème hydratante adaptée à la zone du contour des yeux. La journée, préférez une crème contenant une protection solaire. Favorisez les produits riches et qui conviennent aux peaux sensibles. Le soir, vous pouvez utiliser une huile végétale comme l’huile d’avocat, de chanvre ou de bourrache.

N’hésitez pas à masser et à tapoter régulièrement le cerne par des mouvements circulaires avec la pulpe de l’index afin de décongestionner vos paupières. Vous pouvez aussi appliquer : du froid (deux petites cuilleréesau réfrigérateur sont très efficaces), une eau florale de rose ou de bleuet, des sachets de thé ou encore de fines rondelles de concombre. Des patchs avec des actifs qui ont fait leurs preuves existent aussi dans le commerce. Pour plus d’efficacité refroidissez ces derniers au frigo.

Maquillage : quel anticernes pour camoufler les cernes bleus à violets ?

Côté maquillage, il est impératif d’utiliser un anti-cernes ainsi qu’une base colorée pour neutraliser les cernes bleutés. D’après les règles de la colorimétrie, l’orange ou le jaune moutarde permettent d’annuler les teintes bleutées ou violacées. Dans le commerce il existe des palettes correctrices contenant ces deux teintes.

Une fois la couleur camouflée, appliquez votre fond de teint puis votre anti-cernes. Choisissez un anticerne de couvrance légère ou « nude » et qui ne dessèche pas la peau. Optez pour une teinte un peu plus claire que votre teint (une à deux teinte(s) en dessous). Poudrez le tout avec une poudre minérale légère afin d’éviter que l’anti-cernes ne file dans les ridules.

Attention avant d’appliquer votre maquillage correcteur, prenez soin de bien hydrater la zone du dessous des yeux.

Comment lutter contre les cernes vasculaires avec la médecine esthétique (laser, injections…) ?

Plusieurs techniques de médecine esthétique permettent de venir à bout des cernes violacés.

  • La mésothérapie qui repose sur l’injection d’une solution multivitaminée avec de l’acide hyaluronique non réticulé. Le but est de stimuler le derme et de relancer la production de collagène pour redensifier la peau. Associée à la technique de radiofréquence, vous pourrez obtenir des résultats assez vite.
  • Les injections d’acide hyaluronique  : 

Les injections d’acide hyaluronique sont efficaces contre les cernes vasculaires parce qu’elles permettent d’épaissir les tissus afin de mieux occulter les vaisseaux sanguins localisés sous ces derniers et responsables de cette couleur violacée. Dr Arnaud Lambert, médecin esthétique. 

Et l’expert de préciser que « les injections de botox ne sont pas adaptées dans la mesure où elles vont figer le muscle, ce qui risque d’aggraver encore la stase et la mauvaise circulation lymphatique. »

  • La carboxythérapie qui consiste en l’injection de monoxyde de carbonne va permettre de ré-oxygéner les tissus et donc de dynamiser les vaisseaux paresseux de la paupière inférieure. L’aspect bleuté sera donc estompé. Cette technique est parfois associée à un peeling léger.
  • Le laser vasculaire (ou laser colorant pulsé) qui agit en produisant une impulsion de lumière laser qui brûle le vaisseau. Les suites sont légères, vous aurez quelques rougeurs sur la peau et une sensation de surchauffe qui disparaîtront quelques heures après la séance grâce à l’application d’une crème hydratante et apaisante.



Source link

Related Posts

Leave a Comment